LOADING

Type to search

Cannabis : à 10 mois, un bébé est hospitalisé après en avoir avalé

3 années ago
Share

Le cannabis ingéré par ce bébé de 10 mois est à l’origine de son hospitalisation. L’enfant est sain et sauf, mais une enquête a été demandée.

Cannabis

Cannabis

Le bébé âgé de 10 mois qui avait avalé du cannabis est en bonne santé. L’enfant a donc pu sortir ce mardi 11 novembre de l’hôpital. En parallèle, une enquête sociale a été mise en place dans le but de connaitre l’environnement dans lequel la fillette évolue. Les gendarmes ont également questionné le père qui avait fait tomber par terre une boulette de cannabis. Il faut noter qu’à cet âge, un enfant explore le monde qui l’entoure à 4 pattes.

Le bébé avale une boulette de cannabis

Le bébé à 10 mois est également intrigué par tout ce qu’il trouve. Ainsi, lorsqu’il a découvert la boulette de cannabis, il l’a portée à sa bouche et l’a ingérée. L’enfant présentait par conséquent après l’avoir avalée un étourdissement, ce qui a causé son hospitalisation. Le père a admis devant les gendarmes qu’il savait que cette drogue était à l’origine de l’état de santé de sa fille. Pour obtenir ce diagnostic, le corps médical selon une information de France Bleu a effectué des analyses de sang. C’est donc de cette manière qu’ils ont découvert l’intoxication au cannabis.

À 10 mois, le bébé est intoxiqué à cause du cannabis

Rapidement, le parquet de Vienne a été alerté concernant l’état de santé de ce bébé de 10 mois. Les gendarmes ont donc été au domicile familial pour interroger le père de famille qui n’a pas démenti consommer du cannabis. L’enfant avait été hospitalisé en urgence à l’hôpital de Vienne en Isère au cours de l’après-midi de lundi. Une nouvelle hospitalisation a été enregistrée dans la nuit de lundi à mardi pour effectuer un contrôle. La petite fille a donc pu sortir de l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger. En ce qui concerne le père âgé de 22 ans, il ne devrait pas être poursuivi, mais il pourrait bénéficier d’une alternative selon la justice.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *