Accueil / Actualités / Cannabis chez les enfants : les intoxications subissent une hausse inquiétante

Cannabis chez les enfants : les intoxications subissent une hausse inquiétante

Le cannabis est concerné par de multiple intoxications. L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de mettre en évidence un problème de santé publique inquiétant pour notre société, les enfants seraient de plus en plus tentés par curiosité d’ingérer de la « Marijuana » que leurs parents laisseraient malencontreusement à leur portée.

Cannabis
Cannabis / Crédit Photo : Pixabay – cheifyc

L’ANSM tire la sonnette d’alarme dans son dernier bulletin « vigilances » du mois d’octobre (n°67) à propos de ce problème. L’agence a été alertée par les agences régionales de santé et par les réseaux d’addictovigilance, une hausse importante serait constatée chez les plus enfants de moins de deux ans sur le fait qu’ils avaleraient du cannabis par accident et par curiosité, un trait de tempérament commun à tous les enfants. Ces ingestions les conduiraient à l’hôpital, parfois dans des états très graves et le pronostic vital serait engagé. Entre 2010 et 2014, les centres d’addictologie ont recensé plus de 140 intoxications d’enfants liées à un produit stupéfiant, 120 de ces jeunes enfants auraient été hospitalisés au moins pour une durée de 24 heures dans un service d’urgence pédiatrique.

L’Ile de France concernée par les intoxications au cannabis chez les jeunes enfants

Les enfants qui ont ingéré ces produits stupéfiants, cannabis, herbes présentent de graves symptômes, des troubles de la conscience, cardiaques, respiratoires et parfois des convulsions, dans neuf cas sur dix, le pronostic vital est engagé, aucun décès n’a été recensé en France fort heureusement pour l’instant. Certaines régions sont plus touchées que d’autres par ce problème inquiétant, l’Ile de France avec 49 cas, Midi-Pyrénées 15 cas, Languedoc Roussillon 26 cas et Rhône Alpes 29 cas.

Des pronostics vitaux engagés pour des enfants intoxiqués

L’ANSM veut croire que les parents se sensibilisent enfin sur ce problème très grave, il faut selon ses propos, tenir le cannabis hors de portée des enfants et surtout des plus jeunes qui mettent à leur bouche tout ce qui traîne. La dangerosité du cannabis n’est plus à démontrer, les teneurs en THC sont de plus en plus élevées, elles ont été multipliées par trois depuis 15 ans, la consommation a de plus augmenté ces dernières années et ce problème n’est pas spécifique à la France, l’Espagne, l’Italie, le Maroc et les États-Unis sont également concernés. Au lieu de trouver une bonne cachette pour le cannabis, il serait judicieux de l’éradiquer de sa vie, elle n’en sera que meilleure.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Un seul commentaire

  1. Personne ne semble remarquer que cette étude provient de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament. On sait que les intoxications médicamenteuses représentent plus de la moitié des intoxications chez les enfants (http://www.previnfo.net/article.php?sid=147), et on estime que plus de 60 000 enfants sont intoxiqués chaque année en France à cause des médicaments autorisés par l’ANSM !!
    Pourquoi pensez-vous que l’ANSM communique-t-elle au sujet de 247 enfants intoxiqués au cannabis (un produit qui n’a heureusement jamais tué personne), alors que ce chiffre représente moins de 0,5% des intoxications médicamenteuses sur les enfants, aux conséquences souvent beaucoup plus importantes et même parfois mortelles ?!

Réagissez !