Accueil / Actualités / Cannabis chez les jeunes : l’inquiétante hausse de la consommation

Cannabis chez les jeunes : l’inquiétante hausse de la consommation

La consommation du cannabis est en augmentation chez les jeunes, il s’agit d’une dramatique constatation au vu des répercussions que cela peut avoir.

Cannabis
Cannabis

Une constatation qui est à déplorer, car le cannabis reste une drogue et elle peut entraîner de graves dommages pour la santé des consommateurs. Une enquête a été réalisée sur 26 000 personnes âgées de 17 ans et la réalité est catastrophique, un jeune sur deux a déjà essayé le cannabis, il est en hausse depuis 2011 en parallèle on découvre que l’alcool et le tabac sont stationnaires. Le cannabis est un genre botanique, selon la majorité il contiendrait une seule espèce  le chanvre. Les plants sont triés en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire. Il fut également largement utilisé au cours de l’histoire, la culture du chanvre agricole connait un sursaut dans les années 1970 avec l’augmentation du pétrole. Le cannabis récréatif est considéré comme une drogue douce notamment du fait de l’impossibilité de faire une overdose de THC en fumant, mais cette notion est selon certains auteurs trompeuse. En effet, une dépendance physique au cannabis reste possible. Par ailleurs, des effets métaboliques néfastes ont été observés.

Une augmentation du cannabis chez les jeunes filles

En France, les sanctions contre les trafiquants de stupéfiants peuvent aller jusqu’à trente ans de prison et 7 500 000 euros d’amende, pour lutter contre le trafic il existe une mission interministérielle contre les drogues et les conduites addictives. 47,8 % des jeunes avouent avoir fumé du cannabis et 9,2 % disent en consommer dix fois par mois, l’enquête démontre que les filles sont plus nombreuses qu’auparavant 45,8 % déclarent être consommatrices en 2014 contre 38 % en 2011, 5 ,8 % consomment du cannabis régulièrement contre 3,4 % il y a trois ans.

Le cannabis peut être à l’origine d’une dépendance

L’alcool reste l’expérimentation la plus essayée, 89 % des jeunes de moins de 17 ans en ont déjà consommés plus que de raison, une mode très dangereuse et addictive. On sait que le cannabis peut nuire à la mémoire et entraîner des troubles psychologiques, la consommation précoce est un danger certain, elle accroît la dépendance. Un fléau de société très dommageable pour la jeunesse d’aujourd’hui et qui n’est pas assez puni.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Un seul commentaire

  1. > Un fléau de société très dommageable pour la jeunesse d’aujourd’hui et qui n’est pas assez puni.

    Selon quels critères ? moraux ? est-ce le role de la journaliste qui nous donner son avis personnel ?

    Cet avis n’est pas partagé par de nombreux médecins, ni par des associations de lutte contre la drogue qui pensent qu’au contraire une légalisation serait plus efficace pour protéger la jeunesse que la répression actuelle qui est inefficace. Les lois sont extrêmement sévères en France sont un échec. Par exemple, faire pousser deux plantes sur son balcon est passible de dix ans de prison, alors que c’est tout à fait légal dans plusieurs pays européens, ou de nombreux états américains, dans lesquels la consommation est par ailleurs moins importante qu’en France. Ironiquement, ce sont les USA qui ont imposé l’interdiction du cannabis et qui font marche arrière aujourd’hui.

    Par ailleurs, une légalisation (pour les adultes bien sur) pourrait permettre une meilleure prévention et réduire les risques sanitaires. Par exemple, un des plus gros dangers du cannabis est la dépendance au tabac. Faute de prévention suffisante, peu de gens connaissent les moyens de consommation alternatifs (comme la vaporisation).

Réagissez !