Accueil / Actualités / Cannabis : une intoxication conduit 5 enfants à l’hôpital

Cannabis : une intoxication conduit 5 enfants à l’hôpital

Les intoxications accidentelles dues à l’ingestion de cannabis ont malheureusement augmenté dans les CHU français, entre 2004 et 2014, ce genre d’incidents a carrément doublé, une situation particulièrement préoccupante notamment pour les enfants. Un article publié dans la revue médicale Pédiatrics fait état de ces actualités très inquiétantes. En seulement deux semaines, cinq enfants de moins de deux ans ont été hospitalisés aux urgences pédiatriques après avoir avalé du cannabis, des troubles neurologiques sont possibles.

Plant de cannabis

Les accidents dus au cannabis peuvent aller jusqu’au coma, les incidents surviennent la plupart du temps dans le cadre familial

La hausse des intoxications pédiatriques est due en partie à l’augmentation de la consommation de cannabis chez les adultes. Trois facteurs interviennent actuellement, la précocité, la quantité fumée, la durée de consommation. En effet, un usage précoce entraîne des conséquences spécifiques pour les plus jeunes, le cerveau des adolescents n’est pas encore à maturation, il est particulièrement sensible aux différents stimulis. Le cannabis peut aussi se trouver facilement de nos jours, les cultures clandestines se multiplient. Si pour une grande majorité, il reste festif, pour d’autres, il est consommé régulièrement pour se « défoncer, se calmer, combattre l’anxiété ». Les jeunes consommateurs n’ont pas conscience des dommages que cela peut avoir sur leur santé même s’ils estiment que le cannabis sociabilise, beaucoup, ils sous estiment le phénomène d’isolement que peut engendrer la consommation.

Le cannabis a été introduit en Europe au XIXème siècle, son usage a été interdit par la loi au XXème siècle

Celui consommé aujourd’hui a tendance à être plus concentré en THC que par le passé, de nombreux enfants en bas âge sont victimes de cette recrudescence. Le médecin chef de l’hôpital de Nice a souligné que sur les cinq enfants admis en urgence deux ont nécessité une prise en charge en réanimation. Le cannabis chez les jeunes enfants peut altérer leur conscience comme pour l’adulte mais il provoque également des états comateux, des convulsions. Le produit ingéré peut mettre plus de 48 heures pour disparaître de l’organisme mais les conséquences neurologiques demeurent chez certains enfants. Les parents concernés par ces faits ont pu indiquer au quotidien Nice Matin que leurs enfants auraient ingéré le cannabis lors de promenades dans les parcs de la ville. Il  faut souligner que la plupart du temps ce genre d’incidents interviennent au domicile ou chez des proches. L’impact est 100 fois plus important chez l’enfant que chez l’adulte.

Plant de cannabis, Pixabay

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !