LOADING

Type to search

Cannabis : les politiques diffèrent d’un pays à l’autre

7 mois ago
Share

Au fil des études, nous avons pu constater que les politiques en vigueur sont très largement différentes d’une nation à une autre, et ce même si en règle générale, dans plusieurs régions du monde, la législation a tendance à s’assouplir et à devenir plus tolérante. Voici quelques pays ainsi que les lois en vigueur pour la possession de cette substance ou la culture de graines de cannabis.

Le cannabis

Le cannabis se dépénalise dans plusieurs Etats des Etats-Unis

L’Uruguay est le seul pays au monde où la marijuana peut être librement consommée dans un but médicale ou récréatif. Cependant le cannabis doit être cultivé par un agriculteur agréé et les acheteurs doivent être répertoriés auprès des autorités. Le pays possède de nombreuses boutiques totalement légales où les propriétaires cultivent de grandes quantités de marijuana et peuvent donc la vendre aux acheteurs répertoriés. Ils ont alors la liberté de pouvoir la consommer où bon leur semble. En revanche, les touristes n’ont aucun moyen de s’enregistrer et n’ont pas accès à ces boutiques.

Aux USA, les lois sont différentes en fonction des Etats. Huit d’entre eux proposent une vente ainsi qu’une consommation légales, qu’il s’agisse d’un but thérapeutique ou récréatif. De son côté, Washington DC autorise la seconde possibilité, mais pas la vente. 23 Etats et le District de Columbia ont vu passer des lois autorisant l’utilisation du cannabis dans un but médical sous certaines conditions alors que 14 Etats ont commencé à franchir des étapes importantes dans le but de dépénaliser sa consommation.

De nombreux pays dont la France sont encore contre la consommation du cannabis

Les Pays-Bas restent une destination mondialement réputée pour les touristes qui souhaitent librement consommer du cannabis, mais la vente est autorisée dans les coffee shops. Les résidents peuvent faire pousser jusqu’à cinq plantes chez eux. Il n’est en revanche pas autorisée de transporter cette substance sur soi et de la fumer dans la rue.

L’Espagne est en passe de devenir le nouveau « Pays-Bas » en matière de législation. La possession de cannabis et sa consommation ont été dépénalisées dans certaines communautés autonomes. Les Espagnols peuvent faire pousser de la marijuana pour leur consommation personnelle. Si la vente dans les espaces publics est interdite, vous pouvez en acheter dans les « Cannabis Social Clubs ».

Le Brésil interdit « Toute possession de cannabis quel qu’en soit la quantité, d’en fumer, d’en vendre et d’en cultiver » selon les précisions apportées par le « Marijuana Tours ». Les pouvoirs judiciaires souhaitent durcir les lois, mais la police peut être plus ou moins indulgente selon les lieux. Ne pas respecter les lois en matière de cannabis expose à des arrestations, des amendes, voire des peines d’emprisonnement.

Les Philippines ont aussi leur part de consommateurs, de défenseurs de la liberté de consommation du cannabis, mais, au regard de la législation en vigueur, il n’est absolument pas conseillé d’essayer de ramener de la weed ni même d’en consommer en public sur place.

Pour l’instant, le cannabis est encore officiellement interdit au Danemark, en Finlande, en France, en Irlande, en Israël, au Japon, en Nouvelle-Zélande, en Suède et au Royaume-Uni.

Le cannabis, Pixabay – beofonemind

1 Comments

  1. pierro 7 mai 2017

    Les Plantes ont créer le cannabis pour ouvrir l’esprit des gens
    On détruit chaque jour la nature et la nature se défend avec ses armes.
    Une molécule végétale qui colle pille poil à notre cerveau . c’est pour quoi .?

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *