Accueil / Actualités / Cannabis : un éminent pneumologue préconise les joints sans tabac

Cannabis : un éminent pneumologue préconise les joints sans tabac

Faut-il supprimer le tabac des joints ? Les consommateurs assidus de cannabis vont sans doute trouver ces déclarations en phase avec leurs addictions, est-ce une ouverture vers la dépénalisation ? Le pneumologue Bertrand Dautzenberg a expliqué lors d’une conférence que le cannabis serait moins dangereux et moins toxique seul, que fumé et mélangé avec du tabac. Ce professeur très compétent a lancé hier un appel à la dépénalisation encadrée du cannabis.

Ce pneumologue a déclaré au micro de BFMTV que notre pays était un grand consommateur de cannabis, la France est loin devant les autres pays européens, pas certain que cette affirmation soit très prodigieuse pour notre crédibilité. La dépénalisation de cette drogue dite « douce » serait-elle à long terme une façon de mieux contrôler sa consommation ? Rappelons tout de même que la résine de cannabis est la forme la plus dangereuse et mélangée avec du tabac, c’est la dépendance assurée et les problèmes de santé pour les consommateurs. Fumer du cannabis conduit la personne à une addiction inévitable et pour les poumons c’est également un désastre, un risque de cancer accru.

Le cannabis fumé sans l’addiction du tabac serait moins nocif

La légalisation du cannabis deviendrait sans doute la porte ouverte à des abus, mais se procurer du cannabis comme on achète un paquet de cigarettes n’est-ce pas un moyen détourné de favoriser une autre dépendance toxique, mais légale pour l’être humain ? La répression est impuissante, mais la légalisation ferait-elle de ce produit une fumette banalisée ? Le cannabis fait des ravages chez les jeunes et les adolescents dont le cerveau est en pleine formation, des troubles neurologiques peuvent être des conséquences à la consommation de cannabis, en fumer n’est pas un geste anodin, toute personne et plus encore si elle est très jeune s’expose à des risques majeurs et à des consommations d’autres drogues plus puissantes dites « dures ».

Les consommateurs de cannabis en France sont nombreux

Ce pneumologue a déclaré qu’à l’occasion du 20e congrès de pneumologie qui se tiendra à Lille à la fin du mois, il présentera sa position en faveur d’un cannabis légalisé et « propre ». Selon l’observatoire français, des drogues et des toxicomanies (OFDT) plus de 17 millions de Français auraient au moins une fois dans leur vie fumé du cannabis, 4,6 millions en consomment de façon occasionnelle et 1,4 million en fument de manière régulière. Éradiquer le cannabis et punir très sévèrement le trafic et les consommateurs est-ce la solution pour se débarrasser de ce fléau ? Qu’en pensez-vous ?

Plant de cannabis, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !