Accueil / Actualités / Cannelle : une épice à ne pas négliger, elle serait une alliée pour votre cœur

Cannelle : une épice à ne pas négliger, elle serait une alliée pour votre cœur

Selon une étude américaine présentée le 6 mai aux sessions scientifiques ATVB-PVD reprise dans la presse française, cette épice dorée au goût subtil permettrait de combattre les effets néfastes d’une alimentation trop riche en graisse sur le plan cardiovasculaire. La cannelle a fait l’objet de nombreuses études, elle est une alliée de bien des situations, coupe faim, amélioration de la mémoire, efficace contre le cancer colorectal.

De la cannelle

La cannelle, on l’aime bien mais elle nous le rend à 100%

Cette épice est utilisée dans de nombreux plats, pâtisseries, c’est un excellent remède au quotidien. La cannelle est un puissant antibactérien antiviral, elle stimule le système immunitaire. Vendue en poudre, en bâton, utilisée depuis toujours en médecine chinoise, elle est aujourd’hui l’épice dont les multiples propriétés ne sont plus à prouver pour la santé. La cannelle est l’écorce extraite du petit arbre appelé Cannelier, il est planté essentiellement dans les pays d’Asie du sud, au Moyen Orient, en Inde, en Chine. Opter plutôt pour les bâtons, celle qui est en poudre est plus susceptible d’être falsifiée puisqu’elle peut être mélangée avec d’autres poudres. Selon une étude parue en 2006, elle est l’épice classée parmi les 50 aliments les plus antioxydants.

La cannelle lutterait contre le stockage des graisses

Cette étude met en avant une nouvelle vertu de la cannelle, elle protégerait le cœur, les artères. Afin d’évaluer son efficacité anti-inflammatoire, les scientifiques ont réalisé une expérience sur des rats. Ils les ont nourri durant plus de 12 semaines avec une alimentation grasse, certains animaux ont reçu une supplémentation de cannelle. Les rongeurs ont ensuite été examinés via une analyse de sang. Les résultats ont démontré que ceux alimentés avec la cannelle pesaient moins lourd que leurs confrères, le taux de graisse, de sucre, d’insuline étaient également bien meilleurs. Les chercheurs vont poursuivre leurs travaux afin de mieux affiner ces premières constatations encourageantes. Ils vont tenter de déterminer si cela pourrait être transposable à l’Homme. Avant cette confirmation, la cannelle reste une épice gourmande à consommer sans modération.

De la cannelle, Pixabay – djedjenny

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chirurgie

Boulogne-sur-Mer : le bébé né lourdement handicapé, suite à une IMG ratée, va finalement être opéré

En juillet 2017, la femme d’un couple de Boulogne-sur-Mer, Audrey Thuillier, alors enceinte de huit …

2 commentaires

  1. Oui, mais attention à ne pas se ruer dessus comme un remède miracle contre l’obésité. La cannelle est connue depuis longtemps en médecine chinoise pour ses vertus réchauffantes, analgésiques, antitussives et diurétiques ; elle peut combattre certains gonflements, soulager certaines types de rhumes et de courbatures, améliorer la circulation sanguine…
    Mais ATTENTION ! Consommée à l’excès, ou le soir, chez des personnes qui ont tendance à avoir souvent chaud ou chez des personnes fragiles (notamment les femmes enceintes ou en périodes de menstruations), elle peut engendrer de fortes transpirations, un assèchement, des insomnies, des palpitations;..C’est une substance très puissante.
    A user avec parcimonie, donc, et à éviter en été 😉

    • Moi perso j’en prends au moment de fatigue et courbatures mais je transpire bcp le soir au sommeil et c ce que me dérange.

Réagissez !