Accueil / Actualités / Cantine de Perpignan : le sans porc et le végétarien se démocratisent à la rentrée

Cantine de Perpignan : le sans porc et le végétarien se démocratisent à la rentrée

A Perpignan et notamment à la cantine, les régimes végétariens pour les enfants qui ne mangent pas de porc seront au rendez-vous. C’est la municipalité qui est à l’origine de cette décision qui pourrait convenir aux familles qui ont un régime spécifique.

Plus de porc dans les cantines de Perpignan
Plus de porc dans les cantines de Perpignan / Crédit Photo : Pixabay – keram

La ville de Perpignan va innover des la rentrée de septembre, elle va proposer dans les cantines scolaires de la ville un repas végétarien toute l’année pour les parents qui souhaitent que leurs enfants ne mangent pas de viande de porc. Cette décision a été prise par la municipalité. Le maire républicain de la ville a choisi de ne plus servir aux enfants de menus dits de « substitution » selon L’Indépendant. À Perpignan pour l’année 2014, 4700 repas ont été servis et 1250 étaient de substitutions.

Cette décision est en raccord avec les déclarations du président des républicains, Nicolas Sarkozy, il avait approuvé l’idée du maire de Chalon-sur-Saône. En effet, celui-ci avait opté pour des repas alternatifs qui remplaçaient ceux composés de porc.

Perpignan lance un menu végétarien toute l’année à la cantine

Cette décision est peut-être judicieuse si elle est vraiment pour répondre aux parents de confessions musulmanes et judaïques, elle pourrait éviter bien des polémiques, cette alternative végétarienne pourrait apaiser les esprits et donner aux Français récalcitrants l’envie du rassemblement. Le maire de Perpignan a souligné clairement qu’il ne s’agissait en aucune façon de choisir les jours où le porc était servi pour donner aux enfants un repas sans viande, mais de consacrer un menu végétarien tout au long de l’année.

Plus de menus de substitutions dans les cantines perpignanaises

Le gaspillage est un problème récurrent dans les écoles, la nourriture qui est jetée après les repas dans les cantines scolaires est bien trop importante. Le maire de Perpignan représenté par son adjointe en charge de l’éducation et qui s’occupe également des repas a déclaré que chaque semaine, c’est plus de trois cents kilos de viande qui sont jetés selon BFMTV.

Cette décision reste tout de même très politique puisqu’elle s’appuie sur les déclarations de l’ancien chef de l’état. Tout cela n’a pas laissé indifférent, les 19 communes de l’agglomération ont décidé pour leur part de garder les menus de substitution, ils sont instaurés depuis plus de trente ans.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Télévision

Sommeil : les séries TV auraient un impact négatif

Personne ne peut ignorer que le sommeil c’est la santé. Pourtant plus d’un Français sur …

Réagissez !