Accueil / Actualités / Cartouches de tabac à la frontière : le nombre autorisé subit une baisse

Cartouches de tabac à la frontière : le nombre autorisé subit une baisse

Cartouches de tabac et frontière, deux mots qui vont désormais limiter les achats. L’objectif de cette réduction du nombre consiste à combattre le trafic.

Tabac
Tabac

Les cartouches de tabac ont été dans le collimateur du gouvernement puisque vendredi, il a fait part d’une circulaire. Il a donc publié un abaissement du nombre qui passe de 10 à 4 cartouches par personne. Cela reflète ainsi une diminution de plus de 50 % et cela ne devrait pas combler les attentes des fumeurs ni des vendeurs à la frontière. La circulaire limite aussi 1 kg de tabac à fumer et cette décision marque à dissuader le trafic de cigarettes et à lutter « contre les achats frontaliers illicites ».

Sanctions si le nombre de cartouches de tabac n’est pas respecté

Si la loi sur le nouveau nombre de cartouches de tabac à la frontière n’est pas respectée, les automobilistes se verront amputés d’une prime de 750 euros ainsi que d’une pénalité qui peut être cinq fois le montant des droits fraudés, ils se verront aussi confisquer la marchandise et les conducteurs auront peut-être une peine de prison si les cas avérés sont très graves. Les pays frontaliers où les taxes sont différentes de celles des pays européens vivent peut-être aujourd’hui leurs derniers jours de grandes influences si toutefois les réglementations sont respectées.

Une réduction du nombre de cartouches de tabac

Cette circulaire sur le nombre de cartouches de tabac à la frontière a réjoui le Président de la Confédérations des Buralistes, Pascal Montredon : « c’est une bonne nouvelle, mais nous demandons d’aller plus loin pour faire baisser le marché parallèle de 22 à 25 % en un an ». Il souhaite faire surveiller les achats sur le net et renforcer les peines pour tous ceux qui trafiquent. Cette décision du gouvernement influera-t-elle sur la santé publique ? Dans tous les cas, le tabac sera toujours une sorte de « drogue » licite qui conduit à la dépendance et les effets négatifs sont nombreux.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !