Accueil / Actualités / Cataracte : un collyre bientôt substitué à la chirurgie

Cataracte : un collyre bientôt substitué à la chirurgie

La cataracte est une maladie qui se caractérise par une opacification du cristallin. Elle nécessite donc une opération chirurgicale bénigne, mais un collyre pourrait bientôt la remplacer et supprimer des désagréments.

Cataracte
Cataracte / Crédit Photo : Pixabay – TobiasD

Aujourd’hui, le seul traitement qui existe pour mettre un terme à la cataracte concerne la chirurgie. Cette dernière aurait d’ailleurs vu le jour grâce à Pierre Franco au cours du 16e siècle. Même si elle n’est pas handicapante, car le séjour à l’hôpital est rapide, cette intervention reste effrayante pour de nombreux patients. Une nouvelle solution aurait la capacité d’apaiser les angoisses des personnes atteintes de cette maladie, car un collyre aurait les mêmes conséquences.

Une cataracte soignée avec un collyre à base de lanostérol

Il faut savoir que la cataracte est largement répandue dans le monde et elle touche essentiellement les personnes âgées. Ces dernières pourraient recevoir quelques gouttes d’un collyre selon une publication faite dans Nature le 22 juillet dernier. Ce produit est à base de lanostérol et il supprimerait ainsi les désagréments référencés pour la chirurgie. Cette dernière se déroule uniquement sous anesthésie locale, le patient est donc conscient de toutes les étapes réalisées, dont le remplacement du cristallin. Pour l’instant, un essai de ce collyre a été effectué avec succès sur des animaux.

Un test prometteur sur les animaux pour éviter la chirurgie

Les scientifiques espèrent ainsi que ce procédé sera prochainement mis en place pour les Hommes et le collyre pourrait ainsi remplacer la chirurgie. La cataracte est une maladie importante, car elle est considérée comme la première cause de cécité dans tous les pays qui sont en voie de développement. Tous les patients n’ont pas la capacité d’avoir recours à une chirurgie au vu des coûts demandés. En ce qui concerne le collyre à base de lanostérol, il aurait la capacité de supprimer l’opacification du cristallin en réduisant les agrégats des protéines. Si cette découverte se confirme pour l’Homme, elle devrait être révolutionnaire.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !