Accueil / Actualités / Céréales complètes : le cœur protégé par ces aliments

Céréales complètes : le cœur protégé par ces aliments

Les céréales complètes ne doivent pas être supprimées de l’alimentation, car les bienfaits pour le cœur sont réels et importants.

Des céréales
Des céréales

Les céréales complètes se sont retrouvées au cœur d’une étude dont l’objectif consistait à identifier les bienfaits sur l’organisme. Si certaines variétés sont rythmées par le mauvais sucre, d’autres sont au contraire très sympathiques pour l’organisme. L’alimentation a donc un réel impact sur la santé des individus et il est judicieux de construire les repas en misant sur des portions raisonnables, en chassant le mauvais sucre, les mauvaises graisses et en privilégiant les aliments sains. Les auteurs de l’étude ont ainsi constaté que la prévention des maladies chroniques pouvait être optimisée grâce à ces produits.

28 grammes de céréales complètes suffisent

Les céréales complètes auraient l’occasion d’allonger la durée de vie des consommateurs si l’alimentation était riche. Les résultats de cette enquête portent sur des statistiques récupérées depuis 1984 sur 43 744 hommes et 74 341 femmes. Les auteurs ont eu l’occasion de constater qu’une baisse de 5 % des risques de mortalité était observée lorsque la consommation quotidienne atteignait 28 grammes. Cette quantité est donc assez faible notamment si les céréales complètes sont prises au petit-déjeuner. Il serait donc assez facile de prévenir les maladies cardiovasculaires en misant sur cette alimentation.

Les céréales complètes et l’incidence sur le diabète

Les 28 grammes de céréales complètes permettent également de réduire de 9 % les décès liés à des pathologies en lien avec les maladies cardiovasculaires. L’étude a été publiée par le journal American Medical Association le 5 janvier dernier. Elle a été réalisée par des scientifiques de l’université Harvard et elle conforte les précédents résultats. D’autres études ont montré les bienfaits des céréales complètes. Ces dernières permettent également de lutter contre le diabète de type 2. Désormais, il ne faut pas hésiter à les intégrer dans l’alimentation que ce soit au repas du midi, au dîner ou au petit-déjeuner.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecin

Fibrose pulmonaire : soulager les patients ciblés par cette maladie incurable

Aujourd’hui débute la semaine mondiale contre la fibrose pulmonaire, une campagne de sensibilisation, d’information soutenue …

Réagissez !