Accueil / Actualités / Chambre d’exposition aux allergènes : Strasbourg développe ce concept au CHU

Chambre d’exposition aux allergènes : Strasbourg développe ce concept au CHU

Le CHU de Strasbourg a été choisi pour mettre en place un nouveau dispositif créé par la France et par une grande entreprise « Alyatec », l’idée, une chambre très particulière a été inaugurée vendredi, elle va permettre de tester des traitements contre les allergies. Dès le mois de mars prochain, des personnes volontaires vont participer à des expérimentations, elles ont été approuvées par l’ANSM. Les allergènes seront diffusés dans la pièce, il est précisé qu’aucun danger n’est à craindre pour les volontaires de ces tests.

La France innove avec une chambre d’exposition aux allergènes

Les allergies respiratoires ou au pollen concernent en France de nombreuses personnes plus de 20% de la population, cette chambre d’exposition aux allergènes est une première dans notre pays. Les allergies concernées concernées par ce nouveau programme, le pollen, les poils de chat, les acariens, les graminées, l’asthme, les conjonctivites et les rhinites feront partie du programme d’étude. Les médecins en charge de ces expériences vont pouvoir mieux comprendre les allergies, comment elles se déclarent chez une personne et comment elles évoluent face aux allergènes, les chercheurs pourront ainsi mieux prescrire des traitements afin de combattre les allergies et en stopper les désagréments plus rapidement, le climat sera pris en compte dans le déroulement de l’expérimentation.

Les différentes sortes d’allergies existantes

Qu’est-ce qu’une allergie ? C’est un phénomène qui se déclenche face à une substance étrangère, l’organisme est alors soumis à des allergènes qui pour certaines personnes sensibilisées mettent en place une réaction quasi immédiate plus ou moins forte. Les allergies les plus courantes sont l’eczéma, l’urticaire, l’asthme, les allergies alimentaires, celles aux venins, aux piqûres d’insectes. L’allergie se manifeste de différentes manières selon la personne, respiratoire avec le nez bouché, toux sèche, respiration sifflante, cutanée avec des éruptions de plaques rouges qui peuvent entraîner des démangeaisons, un gonflement  important appelé également « œdème de Quinckle », alimentaire avec des réactions cutanées, respiratoires et digestives. Les allergies anaphylactiques sont  les plus graves, elles peuvent aller jusqu’à l’arrêt cardiaque.

Une chambre d’expérimentation intéressante pour lutter contre les allergies

Cette nouvelle chambre d’expérimentation va très certainement être d’un grand secours pour tous ceux qui souffrent d’allergies, ils sont de plus en plus nombreux et même si la confiance du public a été quelque peu ébranlée avec les essais cliniques de Rennes qui ont tourné au drame, les personnes en charge de de nouveaux programmes affirment que cette expérience est totalement sans danger pour les volontaires selon une source de Pourquoi Docteur.

Allergies, Pixabay – seawie

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecin

Fibrose pulmonaire : soulager les patients ciblés par cette maladie incurable

Aujourd’hui débute la semaine mondiale contre la fibrose pulmonaire, une campagne de sensibilisation, d’information soutenue …

Réagissez !