Changement d’aides sociales : du ASS au RSA, c’est une mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de l’AAH

par | 10 Fév 2024

Cette ASS se transforme en RSA. Il y a donc un changement d'aides sociales à ne pas négliger, cela pourrait être nocif.
ass

Le passage de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) au Revenu de solidarité active (RSA) s’annonce néfaste pour de nombreux bénéficiaires de l’Allocation adulte handicapé (AAH). Explications.

L’ASS remplacée par le RSA : une harmonisation trompeuse

L’ASS, aide sociale pour les chômeurs en fin de droits, doit disparaître en 2024 et être intégrée au RSA. Le gouvernement met en avant une harmonisation des minimas sociaux.

Mais ce changement cache une diminution des droits pour de nombreuses personnes handicapées bénéficiaires de l’AAH, qui percevaient jusqu’alors l’ASS en complément.

Perte sèche pour les bénéficiaires de l’AAH en couple

Pour les bénéficiaires de l’AAH vivant en couple, ce changement se traduit par une perte sèche. Jusqu’à 170 euros de moins par mois.

En cause, des règles de calcul du RSA moins favorables que celles de l’ASS pour les couples dont l’un des membres perçoit l’AAH. Une complication technocratique aux lourdes conséquences.

ASS : des situations déjà précaires encore fragilisées

Cette baisse des revenus fragilisera des personnes handicapées déjà en situation de précarité. Beaucoup risquent de basculer sous le seuil de pauvreté.

À lire  Aide exceptionnelle de 2024 : plus de 1000 € à saisir, 61% l'ignorent encore

Les associations dénoncent un recul social majeur et alertent sur des conséquences dramatiques en termes de conditions de vie.

aah et ass

aah et ass

Un manque à gagner également pour les célibataires

Même les bénéficiaires célibataires de l’AAH sont impactés. S’ils percevaient l’ASS en plus de l’AAH, cette aide sera désormais déduite du RSA perçu.

Là encore, cette harmonisation se traduit par une perte de revenus pouvant aller jusqu’à 100 euros par mois. De quoi grever un budget déjà serré.

Les revenus du conjoint désormais pris en compte

Autre mauvaise surprise : les revenus du conjoint seront désormais pris en compte pour le RSA, contrairement à l’ASS.

Cela exclura de fait certains bénéficiaires de l’AAH du dispositif selon les ressources de leur conjoint. Une aberration dénoncée par les associations.

ASS : un recul dénoncé de toutes parts

Associations, syndicats, opposition politique : le passage au RSA fait l’unanimité contre lui. Il représente une rupture d’égalité majeure pour les personnes handicapées.

À lire  CPF : une nouvelle règle change tout, vous payerez la formation

On parle d’une réforme « injuste » et « brutale ». Un recul social que le gouvernement semble avoir sous-estimé. Les critiques se multiplient.

Un changement qui appauvrit les plus fragiles

Toutefois, ce changement purement technocratique de l’ASS vers le RSA aura un effet immédiat dévastateur sur de nombreux bénéficiaires de l’AAH, creusant la précarité des personnes handicapées. Il apparaît urgent de revoir cette réforme.

Rédigé par Jade Bernard

La rédaction, c'est la vie ! J'adore les mots, je partage mon avis avec passion !

Vous pourriez aimer ces contenus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This