Accueil / Actualités / Changement d’heure ce dimanche : voici l’impact sur la santé

Changement d’heure ce dimanche : voici l’impact sur la santé

C’est le changement d’heure ! Bien se réveiller, c’est la première chose à faire. Dans la nuit de samedi à dimanche, nous allons passer à l’heure d’été, à 2 heures du matin, il sera 3 heures et malgré de nombreuses protestations, nous allons une fois de plus être obligés d’en subir les conséquences.

Un changement d’heure qui augmente le risque d’infarctus

Notre horloge biologique sera déboussolée et selon une étude américaine, l’heure d’été augmenterait de plus de 25% le risque d’infarctus le lundi suivant le passage à l’heure d’été, cette enquête n’a pas été confirmée pour notre pays mais il demeure que tout de même, le changement d’heure bouleverse notre organisme durant au moins quatre ou cinq jours et certaines personnes y sont encore plus sensibles comme les seniors, les bébés et les malades, il ne faut pas oublier les animaux qui eux aussi ressentent le décalage horaire avec difficulté.

Le décalage horaire bouleverse le sommeil

C’est en 1976 que le président de la République, Valérie Giscard D’Estain avait décidé de renouer avec le changement d’heure abandonné après la libération pour faire des économies d’énergie et cela fait plus de quarante ans que nous acceptons deux fois par an de chambouler notre horloge biologique pour très peu d’économies et d’importants troubles sur notre organisme. Comment se préparer au changement d’heure sans trop de dégât ? Le passage à l’heure d’été peut avoir des conséquences sur le sommeil, des modifications de l’appétit, de l’humeur ainsi qu’une concentration au travail moins performante. Pour bien se préparer, il faut se coucher tôt, éviter le stress.

Une première initiative date de 1784

Les personnes âgées plus habituées à des horaires fixes sont les plus vulnérables devant le changement d’heure, chez les jeunes enfants et les bébés, des perturbations sur leur sommeil peuvent se manifester. Il existe également des conséquences plus graves, une augmentation des infarctus la semaine qui suit le passage à l’heure d’été. On observe une meilleure adaptation en ce qui concerne le passage à l’heure d’hiver. On peut envisager, une cure de vitamines et de magnésium pour booster notre organisme. Pour la petite histoire, c’est Benjamin Franklin qui avait envisagé la première fois l’idée de décaler les horaires afin de faire des économies d’énergie en 1784.

Changement d’heure, Pixabay – obpia30

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !