Des chaussures

Chaussures trop petites, problèmes en vue

Les soucis liés au port de chaussures trop étroites, mal adaptées aux pieds sont bien plus nombreux que l’on pense. Si elles sont trop courtes, le pied est compressé, le frottement peut entraîner des lésions douloureuses qui à répétition peuvent endommager les différents canaux du pied. L’académie de médecine vient de publier ses dernières recommandations afin de ne plus jamais mettre les pieds en souffrance.

Des chaussures

Les chaussures achetées sont généralement peu adaptées

La plupart des consommateurs que nous sommes, achetons des chaussures dites industrielles, standardisées qui sont dans l’air du temps, mais loin d’être confortables. La largeur est la même pour toutes les pointures pour des raisons économiques, la plupart des magasins ne proposent qu’une seule et unique largeur. En France, depuis 1795, la pointure d’une chaussure est exprimée en point de Paris « 6,6 millimètres » non en centimètre. La largeur, appelée également tige augmente de 5 millimètres par pointure supplémentaire.

Quelles sont les conséquences pour la bonne santé de notre pied ?

Une largeur qui se révèle être trop étroite entraîne des pathologies qui peuvent aller jusqu’à la destruction progressive des capitons graisseux, déboucher sur le syndrome de Morton, cette pathologie se traduit principalement par une douleur très importante entre le 3e et le 4e orteil. La chaussure trop étroite est également la porte ouverte à des déformations telles que des durillons, des callosités, des orteils déformés, l’hallus valgus, une déviation du gros orteil vers le deuxième. Le port d’une chaussure thérapeutique apporte un soulagement.

Connaitre sa vraie pointure reste primordial

En réalité avant d’acheter une paire de chaussures, il faudrait normalement être en possession de ses deux pointures, la longueur, la largeur, le deuxième paramètre n’est jamais utilisé, d’où l’inconfort de certaines chaussures. Est-ce que les tongs portées en été se révèlent être de bon aloi ? Oui, car il n’existe aucune compression, mais au niveau des chocs des articulations, cette chaussure estivale reste inadéquate pour la sécurité des pieds.

En cas de problèmes, il existe des chaussures thérapeutiques, elles sont remboursées à 65%. Les pieds sont très sollicités tout au long de la journée, il est vraiment conseillé d’en prendre le plus grand soin, de porter des chaussures bien adaptées, à la bonne taille. Le spécialiste de la rhumatologie propose que la pointure (largeur, longueur) soit clairement affichée, ce médecin espère que cette mesure devienne obligatoire. Les industriels suivront-ils cette recommandation ?

Chez certaines marques, le confort est nettement meilleur

Vous avez pu constater que les chaussures ne doivent pas être choisies à la légère que ce soit pour les hommes, les femmes et même les enfants. Les conséquences peuvent être désastreuses pour les pieds et il est préférable d’orienter votre choix vers des marques renommées. Chez les hommes, nous conseillons par exemple Fila et cette enseigne est disponible sur le site https://www.ruedeshommes.com/marque/fila-759.php qui vous propose une large gamme.

  • Il faut noter que cette enseigne est disponible sur le marché depuis 1909, elle a donc pu acquérir une certaine expérience. 
  • Tous les styles sont pris en compte que vous soyez un adepte du sport ou des tenues un peu plus élégantes. 
  • Fila pourra même vous accompagner à la plage avec les tongs ou des sandales.
  • Le prix n’est pas forcément très élevé au vu de la qualité, il faut compter une centaine d’euros pour une paire. 

Si vous souhaitez lutter contre les douleurs au niveau des pieds, nous vous conseillons d’acheter de véritables marques et d’oublier l’entrée de gamme puisque ces produits ne sont pas conçus pour épouser parfaitement la forme de votre pied, vous aurez des difficultés à vous déplacer et des ampoules se formeront au niveau des zones de pression.

Des chaussures, Pixabay – Blanka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *