Accueil / Actualités / Des chauves-souris vampires ont fait des victimes au Pérou, 12 enfants ont perdu la vie

Des chauves-souris vampires ont fait des victimes au Pérou, 12 enfants ont perdu la vie

Les faits se sont déroulés à la frontière entre le Pérou et l’Equateur, 12 enfants ont été victimes de morsures de chauves-souris vampires contaminées par la rage, les jeunes enfants et les adolescents n’ayant pas pu recevoir de vaccinations à temps, ils ont succombé des suites de la maladie.

Des chauves-souris vampires malades tuent des enfants

Les peurs ancestrales vont sans doute resurgir à la lecture de ces faits, mais cette fois, il ne s’agit pas d’une histoire relatée dans un film d’épouvante où le conte de Dracula chasse ses victimes le soir venu. Entre le mois de septembre 2015 et février 2016 ce sont plus de douze jeunes gens âgés de 8 à 15 ans qui ont été mordus par des chauves-souris vampires malades. Cet animal a pour habitude de s’attaquer à du bétail ou à des insectes pour se nourrir, mais assez rarement aux humains, très présents dans la région, les chauves-souris se nourrissent de sang, mais là, le plus gros problème, c’est qu’elles étaient atteintes de la rage, au vu des conséquences dramatiques, le gouvernement péruvien à déclarer l’urgence sanitaire. La population a reçu des secours via des hélicoptères ou par voie fluviale, ces moyens étant les seuls pour atteindre cette région.

Au Pérou, des vaccins ont été envoyés par les airs

Pour pallier au manque de vaccins dans ces zones retirées, l’état a fait parvenir plus de 20.000 doses antirabiques afin que la population soit vaccinée à titre de prévention. La rage est toujours présente à travers le monde, plus de 55.000 personnes en décèdent par an et la maladie est le plus souvent transmise par la morsure du chien, comme a pu rappeler l’institut Pasteur. En France, la rage du renard a été éradiquée à la fin du mois d’avril 2001 selon un arrêté du ministre de l’Agriculture de l’époque. La vaccination des animaux de compagnie a largement participé à l’éradication de la rage dans notre pays.

Un vaccin contre la rage développé en 1885

La maladie est pratiquement toujours mortelle pour l’homme, la vaccination antirabique contre la contamination et dès l’apparition des premiers symptômes se révèle particulièrement efficace. Le vaccin de la rage a été expérimenté sur l’homme la première fois en 1885 par Louis Pasteur. Les derniers cas de rage mortelle remontent à 1924 dans notre pays, il est peu probable que les chauves-souris transmettent la rage en France, mais par précaution, il faut éviter de les manipuler sans protection.

Chauve-souris, Wikipédia – Laura Huyet

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !