Accueil / Actualités / Les chauves-souris viennent en renfort dans la lutte contre le moustique tigre dans le Lot-et-Garonne

Les chauves-souris viennent en renfort dans la lutte contre le moustique tigre dans le Lot-et-Garonne

Le Lot-et-Garonne a placé sa stratégie entre les ailes des chauves-souris. Ces dernières sont appelées à la rescousse pour lutter activement contre le moustique tigre qui ne cesse de prendre de l’ampleur sur le sol français.

Le Lot-et-Garonne privilégie la chauve-souris aux produits nocifs

Lorsque l’on évoque le moustique tigre, il est difficile de ne pas penser au virus Zika qui sème la panique au Brésil ou encore dans les Antilles. Mis à part cet insecte, la voie sexuelle se dévoilerait comme un nouveau mode de contagion, car un premier cas a été confirmé sur le sol français. Du côté des autorités brésiliennes, un produit a été utilisé depuis quelques mois dans l’eau pour mettre un terme à ce moustique. Des chercheurs ont tiré la sonnette d’alarme, car ils estiment qu’un lien pourrait être réel avec le nombre de microcéphalies. Le Lot-et-Garonne a toutefois misé sur une autre stratégie à savoir les chauves-souris. Ces dernières feraient ainsi un festin du moustique tigre qui prend une ampleur considérable.

4000 moustiques dévorés tous les jours par une chauve-souris

En effet, depuis l’été dernier, les chercheurs ont pu constater que le moustique tigre n’était plus présent uniquement dans le sud de la France, car ce sont près de 30 départements français qui sont concernés. Selon une information de Sud-Ouest, la chauve-souris a donc la lourde tâche de s’occuper de cet insecte nocif, car ses performances sont impressionnantes. En seulement 24 heures, elle a tout de même les capacités de manger près de 4000 moustiques.

Lutter contre le moustique tigre avec une simple chauve-souris

C’est pour cette raison que les chauves-souris se dévoilent comme une arme redoutable contre ces insectes, mais la pratique semble être plus complexe. En effet, dans le Lot-et-Garonne, cet animal n’est pas vraiment au rendez-vous, les autorités compétentes auraient alors décidé d’optimiser leur introduction pour que cette espèce reprenne ses droits. Par conséquent, des abris ont été conçus et il faudra attendre les beaux jours pour savoir si le stratagème porte ses fruits.

Chauve-souris, Pixabay – PublicDomainImages

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !