Accueil / Actualités / Chenilles processionnaires : des bébés contraints d’être hospitalisés

Chenilles processionnaires : des bébés contraints d’être hospitalisés

La chenille processionnaire est la larve d’un papillon de nuit. Au printemps, ces petites bêtes descendent des arbres en file indienne pour aller se réfugier sans le sol à quelques centimètres sous terre, c’est à ce moment précis qu’elles peuvent représenter un danger pour l’homme et les animaux. Elles se déplacent jusqu’à 40 mètres. Elles se nourrissent des aiguilles de différentes sortes de pins, mais aussi de cèdre provoquant un affaiblissement des arbres. Il existe aucun moyen de s’en débarrasser, car elles reviennent toutes les années. Il y a peu de prédateurs, les oiseaux les fuient à cause de leurs poils urticants, de leur mauvais goût, seul le Coucou s’attaque aux chenilles.

Les chenilles processionnaires

Se protéger contre ces chenilles processionnaires qui représentent un fléau

Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils, ils peuvent être dispersés par le vent, par l’action de la tondeuse, c’est à ce moment qu’ils irritent les animaux et l’homme. Ces irritations se caractérisent par des érythèmes, des éruptions cutanées accompagnées parfois d’atteintes oculaires, pulmonaires, voire des réactions plus graves comme des œdèmes de Quincke ou des chocs anaphylactiques. Quant aux animaux, ils ne sont pas épargnés, s’ils lèchent les chenilles mortes ou vivantes, ils peuvent alors souffrir de plusieurs symptômes, ils se mettent à baver, la langue gonfle, sans soins appropriés, elle peut très vite devenir violette, une nécrose apparaît, une partie de la langue peut tomber. Ces chenilles sont un vrai danger pour les personnes allergiques, les enfants, les animaux, il est important de prendre toutes les mesures afin de s’en protéger.

Des bébés envoyés à l’hôpital près de Marseille à cause de ces chenilles

Dans le sud de la France, plus particulièrement à côté de Marseille, plus de 18 bébés et 3 adultes ont été hospitalisés à cause de cet insecte. En effet, des chenilles processionnaires seraient tombées d’un arbre qui se trouvaient tout près de la cour d’une crèche, les enfants auraient touché les insectes qui se trouvaient à terre, des propos rapportés par le porte parole des pompiers de la ville. Leur hospitalisation reste une mesure préventive. Tous les poils urticants ont été enlevés, des soins dermatologiques ont été prodigués aux victimes. Plus d’une dizaine d’ambulances ont été nécessaires pour le transport de tout ce petit monde. Cet insecte ne mesure que quelques centimètres pourtant il peut provoquer des nuisances certaines sur l’homme, les animaux, il faut redoubler de vigilance. Des pesticides étaient utilisés pour détruire ces insectes, mais ils sont désormais interdits. Si vous êtes victimes de cette chenille, éviter de vous gratter, arroser abondamment votre peau avec de l’eau salée si la situation s’aggrave, se diriger vers les urgences.

Les chenilles processionnaires, Pixabay – makamuki0

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Don du sang

Fédération Française de Cardiologie : le manque d’activité physique affecte dangereusement un enfant sur deux

La Fédération Française de Cardiologie alerte les parents, par le biais d’une nouvelle campagne de …

Réagissez !