LOADING

Type to search

Chien : une solution pour protéger les enfants de l’asthme et de l’eczéma

3 semaines ago
Share

Le chien ne dit-on pas qu’il est le meilleur ami de l’homme ? Dans de nombreux foyers français, les parents se posent la question bien souvent, prendre un chien est-il recommandé pour les enfants, leur bon développement, leur santé ? Des études ont déjà démontré que lorsque l’enfant grandit avec un chien durant les premières années de sa vie, il serait moins sensible aux allergies, à l’asthme. Ils construisent des défenses immunitaires plus fortes aux contacts des animaux mais cela ne veut pas dire qu’il ne développera jamais aucun problème d’ordre cutané ou respiratoire.

Chien

Grandir avec un chien, c’est l’assurance non seulement de mieux se porter d’un point de vue santé mais l’enfant perçoit la notion de responsabilité

Un chien à la maison, c’est une opportunité pour les enfants, en leur compagnie, ils grandissent mieux. On sait que la réaction allergique est une manifestation anormale de l’immunité. L’eczéma, l’asthme, les maladies inflammatoires, la sclérose en plaques sont le résultat d’un dérèglement du système immunitaire. Avant de faire rentrer un animal dans la famille, il faut veiller que ce dernier soit en bonne santé, à jour de ses vaccins. Choisir un chien ne doit jamais être une précipitation, sous prétexte que c’est bon pour l’enfant, ne pas se précipiter dans la première animalerie, hors de question d’offrir un chien à Noël pour s’en débarrasser quelques mois plus tard lorsqu’il aura grandit. La présence d’un chien diminue l’anxiété, le stress chez l’enfant, pas question alors de le priver de cette nouvelle amitié quand il aura pris trop de place.

L’interaction avec le chien agit sur une hormone, ce qui a pour but de réduire le stress chez l’enfant

Le chien reste le compagnon idéal en cas de surpoids, d’asthme, de cancer, c’est un peu comme un gros pansement qui diffuse son bien-être, son réconfort tout au long de la journée. Deux études présentées à la conférence annuelle de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) ont affirmé que la présence d’un chien réduirait les risques d’allergie, d’asthme chez l’enfant. Le bébé qui naît dans une famille où vit déjà un chien reçoit une protection contre l’eczéma allergique, cet effet peut diminuer au bout de 10 ans. Les chercheurs ont également mis en évidence que l’exposition aux bactéries canines pourraient avoir un effet protecteur. Toutes les personnes allergiques aux chiens peuvent tout de même bénéficier des bienfaits de l’animal, il suffit de suivre quelques recommandations, ne pas laisser l’animal pénétrer dans la chambre, bien se laver les mains après avoir caressé l’animal, utiliser un bon aspirateur afin d’éliminer tous les allergènes, baigner l’animal au moins une fois par semaine.

Les microbes qui vivent sur l’animal pourraient aider les enfants à renforcer leur système immunitaire, les micro-organismes présents dans les poils des chiens agiraient comme une barrière contre les virus respiratoires. Rappelons que l’asthme est la première maladie chronique chez l’enfant, plus de 10% des élèves scolarisés sont concernés.

Chien, Pixabay – cocoparisienne

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *