Accueil / Actualités / Chiens à Paris : au parc Georges-Brassens, des empoisonnements inquiétants

Chiens à Paris : au parc Georges-Brassens, des empoisonnements inquiétants

Les chiens seraient-ils de trop dans ce quartier de la capitale ? Une certaine inquiétude est en train de gagner les habitants résidant dans le XVe arrondissement. Toutes les personnes qui possèdent un chien ne passent plus par le parc Georges Brassens après que des chiens aient succombé à une mort étrange, ils rentraient seulement de promenade de cette partie réservée à leurs intentions.

Chien
Chien / Crédit Photo : Pixabay – KatrinKerou

Dans ce parc, un endroit est conçu pour accueillir les chiens, ils sont autorisés à s’ébattre sans déranger les passants. Les habitants n’osent plus se balader avec leur animal dans cette allée du parc, certains pensent très sérieusement que quelqu’un cherche délibérément à empoisonner les animaux. Depuis le printemps, des morts inexpliquées se produisent sans que personne ne sache réellement ce qui se passe dans ce parc Georges Brassens. S’agit-il d’un empoisonneur ? Un vétérinaire aurait déclaré que les animaux retrouvés morts avaient tous les symptômes d’un animal empoisonné. Dans ce quartier, tous sont à penser que l’empoisonnement est la seule piste tangible, car le hasard ne peut se concevoir, des personnes auraient trouvé des boulettes suspectes.

Des chiens meurent mystérieusement dans le parc Georges Brassens

Dans un premier temps, les jardiniers ont été dans la ligne de mire des habitants, car certains produits employés peuvent contenir des substances toxiques pour les animaux, interrogés, ils ont tous affirmé qu’aucun produit de ce genre n’avait été dispersé dans ce parc. La ville de Paris a annoncé dans la soirée de mardi qu’elle allait procéder à un nettoyage du parc en question pour plus de précautions.

Une exposition à des amendes en cas d’empoisonnement dans ce parc de Paris

Des amendes sont prévues par la loi pour toute personne prise en flagrant délit d’empoisonnement envers un animal domestique, celles-ci peuvent atteindre 1500 à 3000 euros. Les endroits réservés aux chiens dans les grandes villes sont très rares, il est très dommageable que certaines personnes mal intentionnées dégradent de façon meurtrière les seuls endroits qui leur sont réservés.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !