Accueil / Actualités / Les chiens des policiers disposent d’un flair impressionnant

Les chiens des policiers disposent d’un flair impressionnant

Dans la police, les chiens ont une place primordiale qu’il ne faut pas négliger. Parfois, ils sont victimes de balles et ce fut le cas en novembre dernier lors d’une perquisition dans le cadre des attentats du 13 novembre 2015.

Le flair des chiens est redoutable pour les malfaiteurs

Tout le Web a été ému l’année dernière lorsqu’un chien du RAID a perdu la vie au cours d’une perquisition à Saint-Denis après les attentats du 13 novembre. Les commentaires tendres et affectueux avaient afflué et certains avaient ainsi pu découvrir l’importance de ces animaux au sein des brigades. Une étude a donc décidé de se focaliser sur leur flair et cette technique se nomme l’odorologie. Il est possible de la découvrir au sein des perquisitions de stupéfiants, les chiens grâce à leur flair peuvent dénicher les stupéfiants dans les aéroports, les voitures, les avions, les bagages, les bateaux…

Un chien capable de reconnaître l’odeur d’une personne

Leur flair est également très fiable lors de la recherche de personnes disparues, les chiens peuvent ainsi pister. Selon cette enquête, ils ont tout de même la capacité de reconnaitre l’odeur d’un individu dans 80 voire 90% des situations grâce à un entrainement de 2 ans. Les statistiques montrent enfin que les erreurs ne sont jamais commis. Une personne n’est donc pas confondue avec une autre. Comme le révèle la revue Plos One, les chiens sont utilisés dans la police comme une technique d’identification. Elle permet ainsi de révéler la présence d’un individu.

La police utilise l’odorologie depuis 2003

L’odorologie dans les forces de l’ordre est une méthode récente, car elle est utilisée seulement depuis une dizaine d’années. Les auteurs de cette étude aimeraient pousser leurs investigations un peu plus loin en vérifiant les compétences des animaux en flairant de très anciennes odeurs. Réussiraient-ils à obtenir un score similaire ? Dans tous les cas, l’odorat d’un chien est beaucoup plus développé que celui de l’humain, car certaines études ont montré qu’il serait possible de l’utiliser pour identifier des maladies comme le cancer.

Des chiens dans la police, Pixabay – jingoba

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !