Accueil / Actualités / Chili : un fœtus vieux de 50 ans porté par une femme de 92 ans

Chili : un fœtus vieux de 50 ans porté par une femme de 92 ans

Au Chili, une femme de 92 ans portait depuis cinq décennies un fœtus momifié. Cela est sans doute lié déni de grossesse qui touche de nombreuses personnes.

Un fœtus
Un fœtus / Crédit Photo : Pixabay – Skitterphoto

Les faits se sont déroulés au Chili, une femme âgée de 92 ans a découvert à son plus grand étonnement qu’elle portait dans son corps un fœtus momifié. Cette grand-mère subissait des examens suite à une chute, la radiographie a permis de mettre en évidence son état, le fœtus était dans son ventre depuis environ une cinquantaine d’années, il pesait plus de deux kilos et lorsque l’enfant s’est momifié, la femme était enceinte de sept mois. Les faits ont été dévoilés par une source médicale en fin de semaine. Un médecin de San Antonio a déclaré sur une radio locale que cette découverte était totalement fortuite.

Des raisons évoquées pour le fœtus momifié depuis 50 ans

La patiente ne s’était jamais rendu compte de rien, elle n’a jamais su qu’elle était enceinte et lors de la mort du bébé elle n’a ressenti aucun symptôme, sans cette chute et ses examens elle n’aurait peut-être jamais connu son état. Pourquoi l’enfant s’est-il momifié ? Les raisons restent inconnues. La nonagénaire après cette découverte des plus étranges a pu regagner son domicile sans avoir subi aucune opération chirurgicale. Cette femme était enceinte de sept mois lorsque le bébé s’est momifié à l’intérieur de son corps, il s’agissait peut-être avant que l’enfant meure pour des raisons qui resteront inconnues, d’un déni de grossesse.

Cette femme au Chili a peut-être été victime d’un déni de grossesse

Ces femmes attendent un enfant et elles ne le savent pas, l’enfant se place de façon à se dissimuler, le ventre ne grossit pas et lorsque les premiers mouvements du bébé se font sentir, la femme n’y prête aucune attention, elle interprète cela à d’autres paramètres de santé puisqu’elles ignorent leur état. Lorsque le déni de grossesse est dévoilé, la future mère voit alors son corps changer immédiatement. Depuis 2010, le déni de grossesse n’est pas considéré comme une maladie, mais comme un symptôme qui touche le mal-être.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Poule

Rincer le poulet, une très mauvaise idée !

Il existe dans l’alimentation des produits néfastes pour la santé. L’une des viandes les plus …

Réagissez !