Accueil / Actualités / La chirurgie de l’obésité ne serait pas effectuée dans les règles

La chirurgie de l’obésité ne serait pas effectuée dans les règles

Quand l’obésité devient un problème de santé, il faut alors se résoudre à perdre du poids mais cela reste très difficile, quand tout à échoué, la chirurgie bariatrique reste la seule alternative, elle est nécessaire, est elle faite de manière rigoureuse, tout le parcours préopératoire est-il vraiment respecté ? Il semblerait qu’au vue des dernières données publiées par la haute autorité de santé, plus de 40% des patients ne suivraient pas l’intégralité du protocole. Selon les chiffres de 2014, plus de 50.000 Français ont eu recours à cette chirurgie de la dernière chance.

L'obésité

Cette chirurgie s’adresse plus particulièrement aux personnes souffrant d’obésité sévère

Elle a pour but de modifier absorption des aliments. Le protocole est composé de plusieurs étapes avant et après l’opération. La consultation psychiatrique à pour but de révéler d’éventuelles contre indications, de certains comportements. La perte peut atteindre plus de 40% du poids initial. Tous les patients qui perdent autant de poids devraient normalement être suivis par des psychologues, des nutritionnistes. La phase préopératoire est cruciale, c’est elle qui va déterminer si le futur patient va se plier avec assiduité aux différentes étapes après l’intervention. A ce jour, un patient sur deux ne suivrait pas les instructions après l’opération, plus de 9% passent à travers le protocole établi. D’après le rapport de la haute autorité de santé, les résultats diffèrent selon les établissements, le bilan psychologique est parfois complètement mis de côté.

La chirurgie bariatrique peut améliorer la vie de nombreuses personnes

Elles ont tout essayé pour perdre du poids, mais des risques de complications post-opératoires peuvent survenir car il s’agit d’une intervention lourde. Seulement 60% feraient le bilan complet. Les résultats tentent pourtant à s’améliorer, mais selon la HAS, cela reste encore insuffisant, tout le protocole n’est pas respecté pour chaque patient opéré. A partir de 2017, tous les établissements qui pratiqueront les chirurgies bariatriques devront participer à une meilleure qualité de la prise en charge préopératoire, elles ne doivent pas être proposées à tous les patients obèses.

L’obésité, Pixabay – taniadimas

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !