Accueil / Actualités / Chute de seniors : prennent-ils trop de médicaments ?

Chute de seniors : prennent-ils trop de médicaments ?

Les médicaments notamment les psychotropes seraient responsables des chutes. Leur utilisation est d’autant plus élevée chez les seniors plus particulièrement chez les femmes avec une consommation d’anxiolytiques toujours croissante. Les accidents liés à ces prescriptions sont dus à des sensations de vertige, des troubles de l’équilibre, visuels, une baisse des performances cognitives, motrices. Les psychotropes perturbent l’organisme et favorisent l’endormissement. En France, dans les EHPAD, le recours à ce genre de médicaments est très élevé, un tiers des résidents serait traité avec des neuroleptiques, la plupart des personnes âgées sont dépendantes, le risque de chute est augmenté. Actuellement, le maintien à domicile est privilégié, ce qui accentue davantage le risque de tomber.

Senior

Les difficultés d’équilibre sont fréquentes chez les sujets âgés

Une étude Française menée par le centre régional de pharmacologie de Strasbourg a mis en évidence ces risques de chutes accentués par les prescriptions de psychotropes. Les experts ont analysé les données des patients qui ont été hospitalisés, sur les 84 recensées chez des patients âgés de plus de 84 ans, plus de 40% auraient gardé des séquelles. Les sujets soumis à cette enquête prenaient environ 6 comprimés par jour dont les effets secondaires seraient directement liés à des chutes. La prise de ces médicaments (hypnotiques, antidépresseurs) entraînent des effets indésirables, il est important que les professionnels de santé restent vigilants sur ces prescriptions. Les seniors sont déjà fragilisés par des maladies, ils sont d’autant plus réceptifs aux problèmes d’équilibre. Lorsqu’une chute se produit, les complications restent importantes.

L’intérêt de revoir l’aménagement de votre domicile

Le vieillissement de la population est une préoccupation qui devrait normalement susciter de l’intérêt pour les politiques, leur donner les moyens de vieillir de façon autonome tout en prenant en compte les risques encourus. La qualité de vie des personnes âgées augmente l’espérance, une personne de plus de 65 ans sur trois vivant à domicile chute dans l’année, c’est la première cause de mortalité par traumatisme. Avec l’âge, les risques sont élevés, plus de 8 sur 10 interviennent au domicile des sujets.

La prévention reste le meilleur moyen de réduire les risques de chutes, dépister les troubles de l’équilibre. Il faut parfois traiter l’ostéoporose, l’arthrose, pratiquer une activité physique adaptée à l’âge. Il est aussi important de privilégier une alimentation saine et riche en calcium, vitamine D. Le fait de réduire les psychotropes n’est pas la seule astuce, il suffit aussi de réaménager son domicile, enlever tous les objets qui pourraient provoquer des chutes, porter des chaussures adaptées. La téléassistance est un moyen de donner l’alerte en cas de soucis. Le maintien à domicile des seniors est primordial pour leur bien-être, mais il faut le faire dans de bonnes conditions.

Senior, Pixabay – Julim6

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !