LOADING

Type to search

Les cigarettes dites légères seraient moins nocives pour la santé, mais c’est un leurre !

6 mois ago
Share

Le light est dans le viseur des spécialistes. De nombreuses études ont démontré que les boissons édulcorées étaient en fait un piège, elles nourrissent l’épidémie de l’obésité. C’est maintenant au tour des cigarettes light d’être sur la sellette. Selon une toute dernière étude américaine, ces cigarettes light auraient largement contribué à l’augmentation des cancers du poumon. Il est important de rappeler qu’actuellement, c’est la première cause de cancer en France comme partout sur la planète.

Cigarette

Les cancers du poumon sont les plus répandus dans le monde, plus de quatre sur cinq sont directement liés au tabac

Les hommes sont aujourd’hui les plus touchés mais néanmoins, cette tendance disparaît peu à peu au vu de l’augmentation du tabagisme féminin. La fréquence de ce cancer a progressé de plus de 20% en seulement cinq ans. La meilleure prévention est sans aucun doute de ne pas fumer ou de s’arrêter très vite. C’est au milieu des années 1960 que le lien de causalité entre le tabagisme et le cancer du poumon a été établi avec certitude. Il peut se propager à d’autres parties du corps en formant des métastases, elles vont alors se loger dans les os, le cerveau ou le foie. Ce cancer est le plus meurtrier avec celui du pancréas, le taux de survie des personnes atteintes est de 5 ans après le diagnostic.

Les fumeurs tentent les cigarettes light afin de se protéger du cancer du poumon, l’effet inverse se produit

Les cigarettes light sont à nouveau au cœur des critiques, ce genre de produit ne permettrait pas de se prémunir d’un cancer. Vendues par l’industrie du tabac comme étant moins dangereuses, ces cigarettes light ont le vent en poupe. L’étude américaine parue dans la revue du National Cancer Institute tient à démontrer que ces cigarettes auraient même contribué à une recrudescence des cancers des poumons. La cause, les filtres ventilés qui sont présents dans ces cigarettes. D’après les experts, ces trous feraient inhaler davantage de fumée, les particules fines arriveraient plus facilement dans les parties les plus profondes des poumons, des propos indiqués par un des principaux auteurs de cette enquête. Les chercheurs espèrent une prise de conscience et une prochaine réglementation de ces produits.

Cigarette, Pixabay – mikegi

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *