Accueil / Actualités / Cimetière juif profané : un acte qualifié d’odieux

Cimetière juif profané : un acte qualifié d’odieux

Un cimetière juif profané est à l’origine de multiples réactions en France. L’acte a été qualifié d’odieux par le ministre de l’Intérieur.

Photo d'illustration d'un cimetière
Photo d’illustration d’un cimetière

Plusieurs tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur a déclaré que « l’acte était odieux » et que la France ne laissera pas ce crime impuni. Selon une source proche de l’enquête, ce sont 400 tombes qui ont été saccagées. Le premier ministre, Manuel Valls a souligné sur Twitter son agacement de voir de tels actes se produire, il qualifie le geste « d’une insulte à la mémoire ». François Hollande va se rendre demain mardi dans le Bas-Rhin, le chef de l’Etat s’est vu indigné et choqué par ces dégradations, la plus importante depuis 25 ans.

Les réactions après le cimetière juif profané

Le Président de la République a aussi demandé à cette communauté de rester dans ce pays qui est la France, car leur place est en Europe et en particulier dans ce pays. François Hollande a de nouveau exprimé son désir de garantir une sécurité accrue à tous les citoyens, le respect, la reconnaissance et la dignité. Le chef de l’Etat a appelé à « un sursaut ».

Après le cimetière juif profané, une envie de partir

Les Français juifs qui décident de quitter la France, par peur pour leur sécurité ou tout simplement pour un ras-le-bol d’être toujours pris pour cible, se comptent désormais par milliers. L’agence juive a déclaré que les chiffres étaient de 1900 en 2012 à plus de 7200 personnes en 2014. La France est en tête des pays d’émigration vers Israël devant la Russie et les États-Unis. Quand tous ces juifs français décident de partir, ils font leur « ALAH » l’ascension en hébreu, ils peuvent bénéficier de réunions d’informations, d’une aide financière pendant un an, des cours d’hébreu, d’un défraiement du billet d’avion, d’une réduction d’impôt, ce sont les institutions Franco-Israéliennes qui organisent tout cela.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !