Accueil / Actualités / Cirrhose au sucre et au gras : baptisée Nash, elle inquiète

Cirrhose au sucre et au gras : baptisée Nash, elle inquiète

La cirrhose au sucre se prénomme Nash et elle n’est pas prise à la légère par les médecins qui constatent les ravages de cet ingrédient et du gras qui se retrouve massivement dans les plats. C’est le nouveau fléau médical.

Le sucre
Le sucre / Crédit Photo : Pixabay – Soorelis

Auparavant, lorsque les patients évoquaient une cirrhose, ils avaient sans doute été victimes d’un abus d’alcool. En effet, ces boissons sont néfastes et endommagent sérieusement le foie. En France, près de 9000 personnes perdent la vie chaque année à cause de cette maladie. Toutefois, après de nombreuses consultations, les médecins ont décelé un nouveau fléau qui frappe de plein fouet le domaine médical. En effet, la cirrhose n’est plus expliquée plus par une consommation excessive d’alcool, car le sucre et le gras ont désormais une part de responsabilité.

Attention à une alimentation trop sucrée et grasse

Difficile aujourd’hui en lisant les pages des magazines de ne pas constater que le gras ainsi que le sucre sont les ennemis jurés de la ligne et de la bonne santé. Un nouveau défaut est désormais imputé à ces deux produits, car ils sont au cœur de la maladie baptisée Nash qui correspond aux États-Unis à Non Alcoholic Steato Hepatitis. Cela veut ainsi dire que la cirrhose n’est pas due à l’alcool, mais un abus des boissons sucrées et des aliments contenant des graisses.

Aujourd’hui, il ne faut pas effectuer des amalgames, car il existe du bon sucre et un bon gras.

En France, la cirrhose du foie nommée Nash est d’acualité

Toutefois, avec l’industrialisation massive de l’alimentation, les fabricants ont tendance à mettre une large dose de sucre ajouté et de gras très mauvais pour la santé. Par conséquent, ils peuvent déjà provoquer des lésions au foie. Si la situation perdure et si les patients ne sont pas raisonnables, c’est la cirrhose qui les impactera. De plus cette maladie n’est pas référencée uniquement outre-Atlantique, car elle est présente en France. De ce fait, les médecins sont très inquiets de cette prolifération et 250 spécialistes ont eu un rendez-vous à l’Institut Pasteur pour débattre de ce nouveau phénomène.

Les inquiétudes sont réelles, car sans prévention, il y a de grandes chances que d’ici une vingtaine d’années, 50 % de la population soient touchées par une cirrhose du foie au sucre et au gras. Pour lutter contre cette dernière, il y a une seule solution : choisir une alimentation saine et équilibrée !

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !