Accueil / Actualités / Cocaïne en Guyane : un militaire transportait 27kg dans une valise

Cocaïne en Guyane : un militaire transportait 27kg dans une valise

La cocaïne en Guyane transite, car le trafic est important. Cette fois, c’est un militaire qui détenait 27 kg dans une valise. La drogue provenait sans doute du sud de l’Amérique.

Une valise
Une valise / Crédit Photo : Pixabay – rogeryosantosdias

Ce fait n’est pas commun, car il est rare qu’un militaire soit au cœur d’un tel transport. Alors qu’il se trouvait à l’aéroport dans la soirée de vendredi, le militaire a été interpellé et placé en garde à vue dans la foulée. À l’examen de sa valise, les autorités compétentes ont eu l’occasion de découvrir une bonne quantité de cocaïne sans doute destinée à un trafic. L’avion ne transportait apparemment pas de civils, car il avait été affrété par l’armée française.

Avant d’entrer dans l’A310, le militaire est intercepté avec 27kg de cocaïne

Le militaire qui était en Guyane devait sans doute quitter le pays pour être relevé de sa mission. Il en aurait profité pour transporter 27 kg de cocaïne, mais il a été intercepté à l’aéroport Félix Eboué. La saisie réalisée par les douaniers a été effectuée avant que la valise n’arrive dans la soute de l’engin, un A310. Rapidement, les services compétents ont pu évaluer le montant de la saisie qui s’élève aux alentours d’un million d’euros. Désormais, le militaire est en garde à vue et c’est la DIPJ (Direction Interrégionales de la Police Judiciaire) qui est en charge de l’affaire.

De la cocaïne dans une valise pour un montant d’un million d’euros

L’objectif consiste à faire la lumière sur ce trafic et éventuellement la destination de la valise comportant tout de même 27 kg de cocaïne. Cette affaire n’est pas rare, car les transports de drogues s’intensifient dans le monde entier. Les personnes intéressées tentent de les faire rentrer sur le sol européen depuis le sud de l’Amérique qui est réputé pour son important trafic. Généralement, toutes les saisies proviennent de cette région du globe et cela ne concerne pas que la cocaïne, car le cannabis et l’héroïne sont également concernés.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !