Accueil / Actualités / Codéine : les moins de 12 ans ne doivent pas en prendre

Codéine : les moins de 12 ans ne doivent pas en prendre

La codéine présente dans plusieurs médicaments est déconseillée pour les enfants moins de 12 ans. Les parents sont invités à faire preuve de vigilance.

Enfant
Enfant

L’agence européenne du médicament avertit les parents et le corps médical que cette molécule nommée codéine sera désormais contre-indiquée pour les enfants de moins de 12 ans, car les effets indésirables sont nombreux et parfois même très sérieux sur le système respiratoire. La codéine est un des éléments contenus dans le pavot somnifère, elle est utilisée comme analgésique et comme antitussif, elle a été isolée pour la première fois en 1832 par le chimiste français Pierre Jean Robiquet. Elle est considérée comme un morphinique mineur, l’effet analgésique de la codéine est réputée, mais il reste moins efficace que celui de la morphine.

Attention à la codéine et les problèmes respiratoires

La codéine s’administre essentiellement par voie orale, elle est associée au paracétamol et à l’aspirine pour plus d’efficacité. Il existe une forme pédiatrique, mais seulement sur ordonnance médicale, elle est aussi utilisée dans les traitements de la toux si celle-ci est sèche, un usage prolongé peut entraîner une accoutumance, elle peut provoquer un état de somnolence. Désormais, les enfants en bas âge ainsi que les femmes enceintes et les personnes âgées sont concernées par ces troubles causés par la codéine. Le PRAC signale aussi que pour les jeunes de 12 à 18 ans que la prise de cette molécule est fortement déconseillée quand un problème respiratoire est dépisté.

Les médecins sont inquiets avec la suppression de la codéine

Dès lors, le comité recommande la mise en place de nouveaux conditionnements, les prochains médicaments sous forme de liquides (sirops) contenant de la codéine devront être vendus dans des récipients adaptés afin que les enfants ne les consomment pas par inadvertance. Les médecins se disent inquiets de cette nouvelle annonce, car selon eux quand on supprime la codéine il ne reste pas grand-chose pour soulager un enfant qui souffre.

 

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !