Accueil / Actualités / Collège Montaigne de Paris : suspicions d’attouchements par des élèves

Collège Montaigne de Paris : suspicions d’attouchements par des élèves

Des élèves à Paris du Collège Montaigne sont soupçonnés d’attouchements. Cinq enfants seraient passés au Conseil de discipline de l’établissement.

Photo d'illustration de la police
Photo d’illustration de la police

Le célèbre collège du 6e arrondissement de Paris très réputé a dû faire face à un problème de comportement de la part de certains élèves. Cinq enfants de sixième âgés de 10 à 11 ans sont passés en conseil de discipline et ils ont dû être puni pour avoir commis des gestes déplacés sur plusieurs de leurs camarades de classe, cette source a été révélée par le Parisien. Tout aurait commencé quand la mère d’une élève a écrit une lettre courant avril au proviseur du collège Montaigne, elle dénonçait ce que sa fille avait subi au sein de l’établissement, elle a également notifié sur ce courrier que les filles du collège étaient en « insécurité physique et psychologique ». En effet, selon les propos rapportés par cette mère de famille, des attouchements à caractères sexuels et des paroles déplacées auraient été prodigués par certains garçons du collège. Suite à cette lettre deux mains courantes ont été déposées et les fédérations de parents d’élèves ont été averties de la situation

Au Collège Montaigne, des attouchements par des élèves

Les garçons incriminés avaient regardé des vidéos pornographiques dans la cour du collège sur leurs portables et suite à ces visionnages, ils auraient voulu faire de la pratique sur les filles de la classe. Ces jeunes garçons seulement âgés d’une dizaine d’années attendaient les filles dans les toilettes du collège pour leurs touchers leurs parties intimes, RTL dévoile que cela s’est passé à l’intérieur de l’établissement et même durant les cours. La FCPE a déclaré par contre que tout cela s’est passé à l’extérieur du collège selon BFMTV.

Une association se rendra au Collège Montaigne

Le rectorat a précisé au Parisien que des sanctions exemplaires allaient être prises à l’encontre de ces garçons, deux ont été exclus définitivement quant aux autres ils se sont vus infligés des peines d’intérêt général, une association va se rendre dans l’enceinte du collège pour parler à tous ces enfants de ce qui s’est déroulé dans leur collège.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !