Accueil / Actualités / Un côlon gonflable pour promouvoir le dépistage du cancer colorectal qui fait des victimes

Un côlon gonflable pour promouvoir le dépistage du cancer colorectal qui fait des victimes

Le cancer colorectal touche environ plus de 42.000 nouvelles personnes et il est responsable de près de 17.500 décès par an, il représente le 3e cancer le plus fréquent et la 2e cause de mortalité par cancer dans notre pays. Il se guérit très bien s’il est détecté très tôt d’où l’importance majeure de se faire dépister. Les hommes sont un peu plus affectés que les femmes, l’incidence du cancer du côlon augmente avec l’âge d’où cette campagne mise en place à Strasbourg dans le département du Bas Rhin.

Aucune campagne de sensibilisation n’est inutile quant il s’agit de prévenir de la maladie

Toute  occasion est bonne à prendre pour promouvoir le dépistage et le cancer du côlon est l’un des plus dangereux lorsqu’il n’est pas suivi à temps. La campagne de sensibilisation mise en place durant tout le mois de mars et qui porte le nom de « mars bleu » se veut préventive. Le cancer colorectal entraîne à lui seul autant de décès que les cancers du sein, du col de l’utérus et de la prostate réunis d’où l’importance de cette prise de conscience. Le 7 et le 8 mars a lieu une démarche à Strasbourg qui peut sembler étrange, mais qui reste un moyen primordial pour les hommes et les femmes entre 50 et 74 ans. Un côlon gonflable géant est entreposé dans le hall du département à Strasbourg et les personnes peuvent rentrer à l’intérieur et une explication leur est donnée sur l’évolution de la maladie à ses différents stades. Des médecins sont également présents pour répondre à toutes les questions et devant ce côlon géant, une vidéo proposée brise tous les tabous, elle explique avec des mots simples la maladie selon une source de France Bleu.

L’Alsace est la région de France où le dépistage est le plus important

44% des personnes contre seulement 30% au niveau national. Depuis la mise sur le marché du nouveau test immunologique au mois de mai 2015 plus de deux millions de personnes ont envoyé des échantillons par la poste à un laboratoire. Ce test peut être obtenu auprès de son médecin traitant, il est gratuit tous les deux ans pour les hommes et les femmes âgés de 50 à 74 ans. Si le cancer colorectal est dépisté à temps, le taux de survie à 5 ans dépasse les 90% d’où l’importance des manifestations comme celle organisée à Strasbourg.

Médecin, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !