Combien coûtent les services de traduction (traduction, révision et relecture) ?

Les tarifs d’une agence de traduction sont basés sur le nombre de mots du texte source à traduire. Par contre, il y a des langues qui habituellement peuvent exiger d’autres critères pour calculer le coût de la traduction. Parmi ces langues on peut compter le chinois, l’arabe, l’hébreu, le géorgien etc. Certains traducteurs préfèrent établir leurs tarifs par heure ou par projet. Le coût d’un service de traduction dépend d’un certain nombre de facteurs :

  • Le domaine de spécialisation du traducteur
  • La complexité du fichier à traduire
  • La type de traduction exigé : proprement-dite ou assermentée
  • Le volume à traduire
  • Les combinaisons linguistiques
  • Le délai d’exécution du service linguistique

Le fichier final traduit peut être livré dans divers formats. Les documents comprenant des tableaux ou des composantes graphiques nécessitent un traitement spécial ainsi que des ressources supplémentaires et bien sur des couts supplémentaires.

Une agence de traduction qui se respecte dispose d’une équipe de PAO, en interne. Grace à cela, le client qui fait appel à un service ne paye pas pour la mise en page du document car l’agence livre le fichier final prêt pour l’impression.

Les tarifs des agences de traduction sont différents des frais facturés par les traducteurs parce qu’une agence de traduction a plus de frais de gestion. Il est assez difficile pour une entreprise de traduction d’informer un client concernant un prix total, sans disposer du fichier à traduire.

Pour les très petits projets de traduction, une agence applique un tarif minimum. Ce taux est établi parce que tant pour un projet de grande envergure que pour un petit projet, le processus de travail reste le même.

  • La réception du fichier
  • L’analyse du format et contenu
  • La conversion vers un format modifiable, si nécessaire
  • La vérification du nombre de répétitions
  • L’établissement du devis
  • La confirmation de l’offre
  • Le commencement du projet
  • La sélection du traducteur
  • La vérification du projet
  • L’envoi au client
  • L’établissement de la facture

Tout client qui a un projet linguistique qui doit être traité en urgence, doit s’attendre à payer un tarif d’urgence. En moyenne, un traducteur a un rythme de travail de 300 à 400 mots par heure pour la traduction et de 600 à 800 mots par heure pour la révision et relecture. Ainsi, un traducteur professionnel peut normalement traduire environ 1500-2500 mots en une journée de travail de huit heures tandis qu’un réviseur professionnel peut en réviser deux fois plus.

En guise de conclusion, si vous désirez une traduction correcte avec une relecture interne et dans un domaine accessible, vous devez vous attendre à un tarif allant de 0.07 à 0.12 cents par mot source. Si vous souhaitez une qualité professionnelle avec un service additionnel tels que transcréation ou plusieurs relectures effectuées par des natifs professionnel en utilisant de programmes spécifiques (AutoCAD, InDesign, …), le tarif approximatif serait de 0.09-0.16 cents par mot source.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !