Accueil / Actualités / Compléments alimentaires : le chrome ne serait pas si inoffensif

Compléments alimentaires : le chrome ne serait pas si inoffensif

Qui n’a pas un jour décidé de prendre un complément alimentaire pour maigrir, dormir, se sentir mieux plus jeune. Tous les fabricants de ces produits n’hésitent pas à en louer les nombreux avantages pour la santé et notre bien-être, cet oligo-élément est-il vraiment sans danger pour notre organisme ? Il semblerait qu’au vu de cette dernière enquête, le chrome pourrait bien se transformer en un élément cancérogène.

Le chrome est un oligo-élément qui améliorerait la fonction de l’insuline, il agirait également sur le métabolisme des glucides, des graisses et des protéines, certains résultats laisseraient penser qu’il peut avoir aussi des fonctions sur la perte de poids. Dans l’alimentation, on trouve le chrome de façon naturelle, les poissons, les œufs, les céréales, les moules ainsi que certains fruits et légumes, ce sont de très bonne sources. Une alimentation variée et équilibrée suffirait donc parfaitement à apporter au corps le chrome dont il a besoin. Une étude australienne qui vient d’être publiée  dans Angewandte Chemie démontrerait que la consommation de cet oligo-élément à long terme sous la forme de compléments alimentaires ne serait pas sans danger pour la santé.

Le chrome dans les compléments alimentaires seraient inquiétants

Les chercheurs en charge de cette nouvelle étude ont mis en évidence certains facteurs qui sont porteurs d’interrogations, le chrome contenu dans ces gélules se transformerait en chrome toxique. Le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) donnerait cette indication, ce chrome toxique serait cancérogène. Des travaux ont déjà démontré que cet oligo-élément contenu dans l’alimentation suffirait à réguler le taux de sucre dans le sang. Les scientifiques en charge de cette étude, pour arriver à de telles conclusions ont traité des cellules animales avec des doses de chrome non toxique puis ils les ont analysés au rayon X.

Un risque cancérogène à ne pas négliger

Le chrome s’oxyderait dans les cellules ce qui aboutirait à une forme cancérogène. Il a été également mis en évidence que les cancers directement liés au chrome toxique mettraient très longtemps à se déclarer parfois plus de 20 ans. Ces travaux sont d’une très grande importance et même s’ils sont alarmants, ils nous renseignent sur la dangerosité de tous ces produits qui en consommation excessive peuvent conduire à bien des désagréments. Les chercheurs devraient réitérer ce genre de travaux pour confirmer ces premiers résultats. Le chrome contenu de façon naturelle dans l’alimentation n’est pas concerné par ces premières conclusions. Tous les compléments alimentaires sont à prendre avec modération.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !