Lorsque de nouveaux talents rejoignent l’organisation, il est très important de disposer d’un plan d’intégration stratégique pour s’assurer que le nouvel employé dispose des outils nécessaires, accélère son processus d’apprentissage et s’engage dès le premier jour, afin qu’il puisse contribuer plus rapidement à la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Le premier jour de l’arrivée d’un employé dans une nouvelle entreprise est crucial pour son adaptation et son intégration que ce soit dans une société déjà établie depuis des années ou par exemple, dans un local à louer Repentigny si vous habitez au Québec. De plus, c’est quelque chose qui se reflétera dans sa productivité et dans sa permanence dans l’entreprise.

Qu’est-ce que le « on boarding » ou le processus d’intégration ?

Le terme « on boarding » désigne le processus que suit une entreprise pour que les nouveaux employés soient immédiatement intégrés dans leur nouveau poste. Il doit être conçu comme un guide pour l’employé dans son processus d’adaptation dans l’entreprise dans l’espoir que cela lui permette de s’approprier son rôle et ses activités dès le premier jour.

Il est important de noter la différence entre l’intégration et l’accueil. Dans ce dernier cas, le salarié reçoit des informations sur l’entreprise et ses activités. Il s’agit d’un moyen de communication de l’organisation vers le salarié. Dans le premier, une intégration totale de la personne est recherchée dans quatre domaines principaux :

– La connaissance de l’entreprise et du secteur d’activité dans lequel elle opère.

– Le processus de travail, systèmes, réglementations, etc.

– La culture organisationnelle et la philosophie de l’entreprise.

– L’intégration sociale avec l’équipe de travail.

Avantages du programme « on boarding »

Certains des avantages que le processus d’intégration de nouveaux collaborateurs peut apporter à votre entreprise sont les suivants :

– Accélérer le temps d’adaptation du nouveau membre de l’équipe pour qu’il commence à être productif.

– Améliorez le taux de rétention grâce à une meilleure intégration des employés dès le départ.

– Réduire les coûts de rotation du personnel.

– Augmenter l’efficacité.

– Intégrer le nouvel élément dans la culture organisationnelle.

– Encourager un engagement organisationnel accru de la part de l’employé.

5 conseils pour la mise en place des programmes d’intégration

Le talent humain est un atout très précieux sur lequel votre entreprise peut compter pour atteindre ses objectifs. C’est pourquoi, voici 5 conseils pour réussir l’intégration de vos nouveaux employés afin qu’ils se sentent un élément important de l’organisation dès leur premier jour de travail.

1- Offrir une expérience positive dès l’arrivée de l’employé

Il est essentiel que ce programme commence par l’accueil du nouvel élément dans l’entreprise, aussi nous vous suggérons de tout préparer pour ce jour. Vous pourrez ainsi lui fournir les outils dont il a besoin, un lieu de travail adéquat, des manuels d’information, etc.

De plus, n’oubliez pas de l’informer sur les heures de travail, le règlement, le code vestimentaire et montrez-lui l’emplacement des installations de l’entreprise, cela lui permettra de se sentir plus à l’aise et plus indépendant.

2- En tant que responsable hiérarchique, réservez une journée pour rencontrer le nouveau membre de l’équipe.

L’une des premières expériences de l’employé sera l’attention du supérieur hiérarchique, il est donc très important que vous preniez le temps de le rencontrer dès son arrivée et que vous lui réserviez suffisamment de temps pour le guider dans ce programme avant qu’il ne prenne les responsabilités du poste.

Mettez à profit les premiers jours de travail pour que votre nouvel employé puisse poser toutes ses questions et connaître en profondeur les activités et les processus à suivre. Une bonne pratique consiste à planifier à l’avance les activités à réaliser par l’employé au cours de la première semaine de travail, ce qui peut inclure des briefings avec les personnes avec lesquelles il interagira, une formation, des tâches à accomplir, etc. Ceci afin qu’il se sente productif et orienté dès le début de son parcours dans l’entreprise.

3- Présenter l’employé à l’équipe de travail

En tant qu’élément important du processus d’intégration sociale du nouvel employé, essayez de discuter avec l’équipe du fait qu’il va rejoindre l’entreprise. Cela réduira la surprise et l’incertitude des employés actuels et servira en même temps à les inviter à soutenir la transition tant sur le plan social que sur le plan du travail.

Il peut être judicieux d’organiser un repas avec les membres de l’équipe pour permettre au nouvel arrivant de rencontrer ses collègues dans un cadre plus détendu et moins formel.

4- Investir du temps et des ressources dans la formation et l’initiation

Il est normal que la personne qui débute dans un emploi présente une courbe d’apprentissage et de productivité, c’est donc précisément dans les premiers jours de sa prestation que vous pouvez en profiter pour lui fournir la formation dont elle a besoin. En plus d’exiger des compétences et des connaissances pour le poste qu’elle va occuper, il est essentiel que vous lui fournissiez des informations sur l’entreprise, la marque et les produits, ainsi vous aurez un employé plus fort et mieux préparé au poste.

5- Désignez un collègue pour le guider et le soutenir

L’un des meilleurs moyens pour les nouveaux talents de s’immerger dans les activités de l’entreprise est d’observer comment les autres employés effectuent leur travail, non seulement au sein de leur propre département mais aussi dans d’autres secteurs opérationnels. Ils pourront ainsi se faire une idée du fonctionnement de l’entreprise.

Il est également possible de confier à un collègue de l’équipe la tâche de guider et de soutenir le nouvel employé, qui, pendant la période établie par l’entreprise, l’aidera pour tout ce qui concerne son poste, les politiques de l’entreprise, les aspects de la culture d’entreprise, etc. mais aussi pour l’encourager à s’intégrer socialement au reste de l’équipe.