Accueil / Actualités / Cornflakes 100% européens : vers un nouveau petit-déjeuner

Cornflakes 100% européens : vers un nouveau petit-déjeuner

Les cornflakes européens arrivent sur les tables de vos petits déjeuners. Ils accompagnent un bon nombre de personnes, ils font partie des produits les plus consommés, leur croustillant et leur gout inimitable en font des céréales très prisées par les Français. Les céréales qui jusqu’à maintenant étaient dégustées le matin provenaient pour la plus grande partie de grains de maïs cultivés en Argentine. Le défi était de produire des céréales en France et cela vient d’être réalisé par « céréales Vallée », qui est installée à Saint-Beauzine dans le département de l’Auvergne.

Le maïs qui est utilisé pour la confection des cornflakes doit être de couleur translucide et le rendement était jusqu’à maintenant de très faible intensité en France. A contrario, le maïs farineux est lui largement produit en Europe, ces conclusions ont été soulignées par la chef du projet recherche et développement au sein du groupe Limagrain dans un communiqué de presse à Riom.

Les cornflakes d’Auvergne inscrits au centre du projet Granoflakes

Ce projet tentant à fabriquer plus de céréales a été nommé « Granoflakes », les agriculteurs qui vont cultiver ce maïs pourront en effet bénéficier d’un rendement plus important, quant aux industriels qui le transformeront en cornflakes, ils pourront constater que la qualité gustative de ce produit sera plus développée. Il devrait y avoir dans les dix prochaines années d’autre lancement de projets.

Les cornflakes européens concurrenceront ceux à base de maïs d’Argentine

« Céréales Vallée » est un pôle d’activité qui est situé dans le Puy-de-Dôme, il a pour mission de former, d’entreprendre, de créer en réalisant des projets de recherche, de formation et industriel, le but premier de cette création est de concevoir un maïs mieux adapté à la réalisation de cornflakes et de satisfaire un marché européen qui est de plus en plus demandeur. L’innovation serait également de produire une qualité de cornflakes similaires aux traditionnels, mais en améliorant le croustillant et le gout. La chef de projet a précisé que cette nouvelle fabrication serait bien moins énergivore selon « France 3 Région », actuellement , 500.000 tonnes de cornflakes sont produites en Europe avec principalement du mais Argentin.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !