LOADING

Type to search

Couche d’ozone : nouvelle importante avec une petite amélioration

3 années ago
Share

La couche d’ozone est inquiétante depuis des années, mais une bonne nouvelle a été annoncée puisque le trou se résorbe.

Couche d'ozone

Couche d’ozone

La couche d’ozone est au cœur d’une petite lueur d’amélioration, mais elle reste tout de même infime. Elle est donc tellement petite qu’il ne faut pas trop se réjouir. L’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) et le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) viennent de rendre leurs dernières conclusions concernant son état de santé. Ils précisent que le trou dans la couche d’ozone va un peu mieux, mais il faudra sans doute patienter encore quelques années pour s’enthousiasmer réellement. La couche d’ozone est donc au cœur des préoccupations et les organismes indiquent l’urgence d’être vigilant avec le réchauffement climatique.

L’état de santé de la couche d’ozone s’améliore

En 2006, le trou présent dans la couche d’ozone avait une superficie inquiétante de 30 millions de km². Aujourd’hui, en 2014, elle est de 20 millions de km². Si dans les prochaines années, voire des décennies, les puissants gaz à effet de serre responsables du réchauffement ne sont pas en baisse, il sera possible d’assister à des variations de température et à des changements réels au niveau du climat. Les organismes souhaitent ainsi que la couche d’ozone retrouve un état proche de celui observé dans les années 80. Ce but ne sera toutefois pas atteint selon eux avant 2050.

La couche d’ozone liée à de futures catastrophes naturelles

Il y aura le 23 septembre une réunion des chefs d’État à New York et ils essayeront de privilégier les énergies qui sont bonnes pour la planète. La vie future des enfants en dépend et cette maladie grave ne peut se soigner qu’avec l’aide de tous les humains. Sinon, nous allons vers des catastrophes naturelles de plus en plus importantes : canicule, tornades, inondations. Il est déjà possible de constater quelques effets négatifs dans certaines régions. Espérons que l’Homme prenne conscience de l’état de la couche d’ozone et de la gravité des faits avant que cela ne devienne irréversible.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *