Accueil / Actualités / Couple mis en examen en Isère : un bébé aurait succombé à de la maltraitance

Couple mis en examen en Isère : un bébé aurait succombé à de la maltraitance

Dans l’Isère, un couple a été mis en examen après le décès d’un bébé âgé de 6 mois. Ce dernier aurait succombé à des faits de maltraitance.

Justice
Justice

En Isère, un couple suspecté d’avoir fait subir à leur enfant des gestes de maltraitance a été écroué dimanche pour meurtre. Le père et la mère âgés respectivement de 33 et 23 ans domiciliés à Brives dans le département de l’Isère ont été arrêtés vendredi et placés en garde à vue deux jours durant. Cela est intervenu après le décès de leur bébé de 6 mois, l’autopsie aurait révélé des traces de violences et une malnutrition avérée, l’enfant en bas âge présentait des fractures nombreuses et son apparence à tout de suite interpellé les médecins qui ont ordonné une autopsie en raison de la mort très suspecte de ce bébé, ce sont les propos relatés par le parquet de Grenoble.

Un 2e bébé de 18 mois semblait bien traité en Isère

Les enquêteurs interrogeant la mère, elle aurait révélé « ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour cet enfant », le père restait plus en retrait et n’expliquait pas réellement les choses clairement. Ce bébé avait été trouvé au domicile familial inconscient par les pompiers qui avaient été appelés par les parents quelques instants auparavant, ils ont essayé de le réanimer, mais en vain. Le CHU de Grenoble avait prononcé la mort. Les parents inculpés ont un deuxième enfant âgé de 18 mois et selon les premières informations « il serait bien traité ».

Un couple en Isère risque de la prison à perpétuité

La maman se serait attaché à son aîné et la deuxième naissance aurait été une difficulté supplémentaire à gérer, l’enfant de 18 mois a été confié aux services de l’aide à l’enfance. Les parents ont été mis en examen pour « meurtre d’un mineur de moins de 15 ans, privations de soins, ou d’aliments d’un mineur de moins de 15 ans par ascendant de nature à compromettre sa santé, et violence habituelle sur un mineur de moins de 15 ans » selon le parquet de Grenoble. Les faits très graves et inhumains risqueraient fort de voir ces deux parents condamnés à la prison à perpétuité.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Cancer : les traitements alternatifs ne seraient pas aussi intéressants

Il existe plusieurs types de traitements alternatifs, les pharmacologiques, l’acupuncture, la phytothérapie, la naturothérapie. Les …

Réagissez !