Couverture maladie universelle : le chiffre de la CMU explose

La Couverture maladie universelle également connue sous l’appellation CMU a connu un véritable chamboulement depuis l’instauration du nouveau plafond.

Médecin
[/media-credit] Médecin
La couverture maladie universelle ou CMU est attribuée après l’étude du dossier aux personnes qui justifient d’un faible revenu. L’objectif est donc très simple puisque le gouvernement souhaite favoriser l’accès à la médecine aux foyers modestes. Les bénéficiaires ont ainsi l’occasion de se rendre par exemple chez un généraliste gratuitement sans payer la visite ni avancer l’argent. Le concept est également valable dans les pharmacies. Marisol Touraine, la ministre de la Santé a précisé que la modification du plafond avait entraîné une forte augmentation du nombre de bénéficiaires.

La couverture maladie universelle explose

Le 31 décembre dernier, la couverture maladie universelle était attribuée à près de 4.8 millions de bénéficiaires. Ainsi le chiffre à la fin de cette année 2014 devrait être plus important, et cela à cause de l’augmentation de 8.3 % du plafond de la CMU proposée en juillet dernier. Ainsi, en 2013, il y avait environ 102 000 bénéficiaires supplémentaires, mais en 2014, ce chiffre devrait être multiplié aisément par deux. Par conséquent, il devrait y avoir en décembre prochain 204 000 nouvelles personnes qui auront accès à la gratuité des soins. Cette information a été relayée par la ministre ce vendredi et elle a également précisé que cette constatation serait valable pour l’ACS.

Augmentation du nombre de CMU et d’ACS

L’ACS est proposé aux personnes qui ont de faibles revenus, mais ils sont considérés comme trop élevés et ils ne peuvent donc pas obtenir la couverture maladie universelle. Toutefois, les modifications mises en place par le gouvernement permettront à 64 000 personnes supplémentaires d’obtenir l’ACS. Le gouvernement de François Hollande a donc mis le doigt sur l’accès au soin, car certaines personnes y renoncent à cause du manque d’argent.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !