Accueil / Actualités / Couverture maladie universelle : le chiffre de la CMU explose

Couverture maladie universelle : le chiffre de la CMU explose

La Couverture maladie universelle également connue sous l’appellation CMU a connu un véritable chamboulement depuis l’instauration du nouveau plafond.

Médecin
[/media-credit] Médecin
La couverture maladie universelle ou CMU est attribuée après l’étude du dossier aux personnes qui justifient d’un faible revenu. L’objectif est donc très simple puisque le gouvernement souhaite favoriser l’accès à la médecine aux foyers modestes. Les bénéficiaires ont ainsi l’occasion de se rendre par exemple chez un généraliste gratuitement sans payer la visite ni avancer l’argent. Le concept est également valable dans les pharmacies. Marisol Touraine, la ministre de la Santé a précisé que la modification du plafond avait entraîné une forte augmentation du nombre de bénéficiaires.

La couverture maladie universelle explose

Le 31 décembre dernier, la couverture maladie universelle était attribuée à près de 4.8 millions de bénéficiaires. Ainsi le chiffre à la fin de cette année 2014 devrait être plus important, et cela à cause de l’augmentation de 8.3 % du plafond de la CMU proposée en juillet dernier. Ainsi, en 2013, il y avait environ 102 000 bénéficiaires supplémentaires, mais en 2014, ce chiffre devrait être multiplié aisément par deux. Par conséquent, il devrait y avoir en décembre prochain 204 000 nouvelles personnes qui auront accès à la gratuité des soins. Cette information a été relayée par la ministre ce vendredi et elle a également précisé que cette constatation serait valable pour l’ACS.

Augmentation du nombre de CMU et d’ACS

L’ACS est proposé aux personnes qui ont de faibles revenus, mais ils sont considérés comme trop élevés et ils ne peuvent donc pas obtenir la couverture maladie universelle. Toutefois, les modifications mises en place par le gouvernement permettront à 64 000 personnes supplémentaires d’obtenir l’ACS. Le gouvernement de François Hollande a donc mis le doigt sur l’accès au soin, car certaines personnes y renoncent à cause du manque d’argent.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Drôme : une chauve-souris diagnostiquée comme atteinte de la rage

Le denier cas humain de la rage, en France, plus particulièrement en Guyane, remonte à …

9 commentaires

  1. Quand on verse environ 40 milliards aux assos, il y a encore de la marge;…..

  2. Et pourquoi personne ne dénonce le non reversement par l’état des cotisations sociales aux organismes bénéficiaires en 2013?
    Il est tellement plus facile de pointer du doigt les glandeurs-profiteurs au RSA dont 100% des ressources sont réinjectées dans le système… alors oui le bénéficiaire du RSA de surcroit spéculateur relève effectivement d’une pure croyance.

  3. c’est facile de dire que c’est les immigrés !!!!!! j’ai un voisin qui n’ai pas immigré qui fou rien de la journée, c’est l’été il fait tout le temps de barbecue…..il ne travaille pas, il regarde ceux qui rentrent, ceux qui sortent, et lui je peux vous dire qu’il profite bien du système…..c’est un beauf comme tant d’autres en france qui profitent mais qui pointent du doigt les autres.

  4. Français et sans emploi depuis un licenciement économique à cause de la mondialisation. J’ai travaillé un mois et demi l’année dernière soit un smic + la moitié d’un. Cette année je n’y ai pas droit à la CMU car ayant dépassé le plafond. Quand je tombe malade je ne vais plus chez le médecin et quand c’est grave je vais aux urgences. Plus on avance dans le temps et plus les urgences accueillent plus de monde. Ceux qui en on marre du social peuvent toujours aller vivre ailleurs, ils constaterons très vite que la France n’est pas si mal tout compte fait. N’écrivez pas de bêtises trop vite, demain ma place sera peut-être la votre.

  5. C’est beau; c’est grand, c’est généreux la France….A plus de 2000 milliards d’euros de dette on n’est plus à 6 milliards près . :-))
    On va bosser encore plus dur pour soigner la misère du monde. Venez braves gens venez on vous accueille… :-/

    • A JP
      C’était juste pour dire … On focalise sur les 6Md€, ok, pourquoi pas. Toujours commode de viser les autres que soi. Mais n’oublions pas les 166 Md€, et au delà, la dette globale en effet.
      Mais comme le seul discours ambiant vise les émigrés et les très pauvres, et non des postes de fonctionnaires inutiles, des dépenses absurdes, le train de vie de nos élus, ou simplement leur nombre, les impots que certains s’évertuent à ne pas payer, le comportement de nos (mé)contemporains quand il s’agit de profiter de la mane publique et pas seulement le CMU qui répond à une vraie souffrance, les combines en tous genres, etc. il faut juste, parfois, remettre les pendules à l’heure.
      OK on les vire. Et après on tire sur qui ? les juifs ? les homos ? les communistes ? les roux ?…

  6. Le nombre de bénéficiaires est une chose, mais l’impact de la CMU sur le budget de la sécurité sociale est relativement faible, 6 milliards pour la CMU contre 166,6 milliards d’euros pour les dépenses globales remboursées par la sécurité sociale.

    Alors qu’on devrait s’honorer de ce dispositif relativement contrôlé, qui bénéficie à tant de monde à la peine, on agite le chiffon rouge, en mettant sous le tapis toutes les dépenses de nos concitoyens qui ne font pas de prévention et tombe assez souvent malades par leur faute, vont en permanence chez le médecin, demandent des médicaments inutiles, se font mettre en congé maladie etc… Elle est plutot là, la honte !…

    Léon

  7. une honte car ++ d émigrés et c est nous qui payons marre du social le 25 votons bien.

Réagissez !