LOADING

Type to search

Tags:

Crèche : faire garder son enfant, bien souvent un vrai parcours du combattant

1 année ago
Share

Les vacances ont commencé pour de nombreuses familles, la garde des enfants n’est pas vraiment à l’ordre du jour, mais il faudra bien y penser à un moment ou à un autre. Bientôt la rentrée, la galère recommencera pour certains parents. Il faudra repartir à la recherche d’une place en crèche, dénicher la bonne assistante maternelle. Dans certaines régions, c’est très difficile, car tous ces modes de garde manquent cruellement. A la fin de la semaine dernière, le service de statistique du ministère des Affaires sociales, de la santé Drees a publié une étude qui nous montre à quel point la France à un déficit en ce domaine.

Un enfant

Le casse-tête va reprendre pour la garde des enfants

Crèche, halte garderie, assistantes maternelles… Selon les départements, la capacité d’accueil des enfants de moins de trois ans est inégale, certains établissements passent à 80 places pour 100 enfants. L’assistante maternelle reste le dernier recours pour les parents. La crèche peut être collective, publique, c’est le moyen le plus connu. Subventionnée par l’état, elle propose des professionnels de la petite enfance qui encadrent les petits de moins de trois ans, mais ce moyen de garde comporte tout de même un inconvénient. Ces établissements ferment pour la plupart vers 18 heures 30 ce qui pénalise certains parents, dont le retard, est alors impossible. Les assistantes maternelles par contre peuvent garder les enfants au-delà de cette heure jugée parfois trop strict.

Certaines régions sont mal loties en matière de garde

L’étude publiée en fin de semaine nous apprend qu’en France en 2013, il y avait 64 places d’accueil pour 100 enfants âgés de moins de trois ans. Cette estimation regroupe tous les moyens de garde : crèches familiales, assistantes maternelles, mais dans certaines régions le problème est encore plus complexe. Dans la capitale par exemple, il n’y aurait que 14,7 places pour 100 demandes, les villes qui bordent la mer méditerranée avaient quant à elled que 7 à 32 places pour 100 enfants. Les assistantes maternelles manquent en région Parisienne ainsi que dans le sud de la France, il faut résider à l’ouest du pays pour trouver plus facilement un moyen.

Dans l’attente d’importants progrès pour l’accueil des crèches

En 2013, plus de 92.000 enfants âgés de deux ans ont été accueillis dans les écoles maternelles, ce qui représente un enfant sur huit. Il faut bien souvent se résigner à n’être que sur une liste d’attente avant de trouver enfin une place en crèche. La France fait le maximum pour mettre en place des infrastructures capables d’accueillir suffisamment les enfants en bas âge, il semblerait que d’énormes progrès restent à accomplir.

Un enfant, Pixabay – DariuszSankowski

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *