Crocs : leur port en toute circonstance est un chemin de croix pour vos pieds martyrisés

Crocs est une entreprise américaine de fabrication de chaussures dont la naissance remonte à 2002, et, par extension, un type de chaussures. Les chaussures Crocs sont faites en matière plastique (une mousse d’éthylène-acétate de vinyle) et sont originellement conçues pour être portées à la plage ou en bateau. Se présentant comme des sabots mis au goût du jour, elles se sont imposées, avec une ascension irrésistible, comme le dress-code de l’été, mais également dans des catégories socio-professionnelles qui n’hésitent pas à les mettre dans le cadre de leur boulot (le milieu hospitalier par exemple). Des podologues américains s’insurgent maintenant contre le port trop fréquent de ces chaussures qui sont, selon eux, des instruments de tortures pour nos pieds, provoquant une déformation des orteils ou bien des tendinites.

Crocs

D’éminents podologues américains tirent la sonnette d’alarme concernant le port inapproprié des crocs qui devrait être moins fréquent

Ce message d’alerte a été relayé par le Huffington Post qui a été choisi comme tribune pour les spécialistes jetant le haro sur les crocs qui ne sont pas conçues pour être portées toute la journée et sont un danger pour la santé des pieds martyrisés : « Ces chaussures ne maintiennent pas assez le talon. Or, lorsque le talon est instable, cela peut provoquer une déformation des orteils ainsi qu’une tendinite «  déclare le Docteurr Alex Kor, président de l’Académie américaine de podologie qui reçoit régulièrement dans son cabinet des patients qui souffrent de problèmes plantaires résultant le plus souvent par l’aveu irresponsable de porter des crocs tous les jours. « Les seules personnes qui peuvent bénéficier d’en porter tous les jours sont ceux qui souffrent d’un oedème excessif des jambes ou des chevilles. Mais en aucun cas il ne faut porter des crocs de 8 à 10 heures par jour » avertit le médecin aguerri et ne désarmant face aux codes de la mode. « Même les enfants ont tendance à trébucher plus facilement lorsqu’ils portent ces sabots« . Le danger est donc bel et bien réel et transgénérationnel avec même des personnalités en portant (Roselyne Bachelot et George W.Bush).

Des initiatives déjà prises à l’étranger et à prendre en France concernant l’abandon pur et simple ou un usage ad hoc des célèbres crocs

Et si 2016 signait enfin l’arrêt de la propagation des Crocs, ces chaussures surfant sur une vague au succès qui ne se dément pas ? Si elles ont visiblement le mérite d’être confortables, elles sont, comme nous venons de voir, néfastes pour la santé. Seul avantage de la sandale en caoutchouc : elle serait bénéfique aux porteurs ayant hérité d’une voûte plantaire large. Notons que ce constat terrible, mais que nous ne pouvions pas occulter avec des méfaits de plus en plus grands avec le temps aveugle qui aurait fait empirer grandement l’état statué des choses, n’est pas le pré carré dangereux des Crocs, car les chaussures ouvertes, tongs par exemple, présenteraient les mêmes désavantages. Des mesures coercitives ont déjà été prises à leur égard dans d’autres pays largement pionniers, contrairement au nôtre (du moins pour l’instant) : les faits remontent à quelques années déjà, quand les hôpitaux de Suède, d’Autriche, du Royaume-Uni avaient décidé d’interdire à leur infirmières le port ces chaussures, au design très aéré car elles ne se révèlent pas assez solides pour protéger le pied d’instruments pointus comme les seringues ou les aiguilles craintes.

Crocs, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *