Accueil / Actualités / De nombreux pilotes d’avions souffriraient de troubles dépressifs

De nombreux pilotes d’avions souffriraient de troubles dépressifs

Personne n’a oublié ce crash qui a précipité un A320 dans les Alpes françaises, le pilote Andréas Lubzitz a tué plus de 149 passagers et membres d’équipage, car il souffrait d’une profonde dépression, c’était le 24 mars 2015. Une nouvelle étude vient de démontrer que ce pilote ne serait pas le seul à être atteint de ce genre de problèmes de santé. Les résultats de l’enquête ont été publiés dans Environmental Health. Des centaines de pilotes du monde entier seraient confrontés à ces troubles.

Dépression

Certains pilotes partagent des pensées suicidaires

Les chercheurs de l’université d’Harvard T.H Chan School se sont penchés sur le sujet, ils ont envoyé un questionnaire anonyme à plus de 3500 pilotes dans près de 50 pays. Cette  étude est la première à s’intéresser à la dépression des pilotes. Les auteurs rappellent que c’est très compliqué de mettre en place la vérité sur les données recueillies, car les pilotes ont tendance à dissimuler leur mal-être, cela pourrait nuire à leur carrière. Comme cette enquête était anonyme, une approche plus sincère sur la question a pu être possible. La peur de la discrimination des pilotes a été dépassée. Plus de la moitié des volontaires étaient des Américains suivis des Canadiens puis des Australiens enfin des Européens. Sur 1840 pilotes, plus de 12% ont indiqué souffrir de dépression, 4,1% ont même avoué avoir des pensées suicidaires. Ces chiffres restent très inquiétants quant à la sécurité des passagers, des membres d’équipage.

Les pilotes de ligne sont-ils assez suivis psychologiquement ?

Ils passent une à deux visites médicales par an suivant les compagnies, s’ils échouent, leur carrière s’arrête, leur licence leur est enlevée, ils ne peuvent plus voler. Aujourd’hui, les pilotes dépressifs se cachent, refusent de parler de leur mal-être. Ils font un métier de prestige, la population a tendance a associé l’uniforme à une image équilibrée, capable d’assumer toutes les responsabilités de la vie sans jamais défaillir. Les pilotes d’avions sont des individus comme les autres avec tous les problèmes de santé de tout à chacun. Les pilotes ont besoin d’aide au même titre que n’importe quel patient, les inciter à cacher leur dépression ne peut avoir avec le temps que de lourdes conséquences. Ces résultats ne doivent pas pourtant dissuader les passagers de voler, de nombreux pilotes sont capables d’effectuer leur métier avec brio.

Dépression, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Drôme : une chauve-souris diagnostiquée comme atteinte de la rage

Le denier cas humain de la rage, en France, plus particulièrement en Guyane, remonte à …

Réagissez !