Accueil / Actualités / Décès de Fiona : une remise en liberté pour se remémorer le lieu

Décès de Fiona : une remise en liberté pour se remémorer le lieu

Fiona est décédée depuis plus d’un an et le corps de la fillette n’a toujours pas été retrouvé. En parallèle, Cécile Bourgeon demande sa libération.

La petite Fiona disparue le 12 mai 2013
[/media-credit] La petite Fiona disparue le 12 mai 2013
L’actualité qui concerne l’affaire de Fiona a fait bondir de nombreux internautes sur les réseaux sociaux ou dans les espaces commentaires de certains sites. En effet, Cécile Bourgeon qui est incarcérée tout comme son conjoint Berkane Maklouf a fait une demande de libération et ses avocats ont apparemment une stratégie pour motiver cette remise en liberté. En effet, selon une information de La Montagne, les avocats estiment que la mère de Fiona pourrait selon eux bénéficier d’un cadre bénéfique et serein qui l’aiderait à se souvenir du lieu où l’enfant a été enterrée en 2013.

Les causes du décès de Fiona ne sont pas connues

Sur Twitter, certains internautes crient au scandale, car ils estiment que Cécile Bourgeon ne mérite pas de sortir de prison puisque l’affaire Fiona n’est pas résolue et l’enfant serait décédée des suites de coups. Le dossier est assez complexe puisque les deux conjoints se sont mutuellement accusés au cours de l’enquête. Plus d’un an après sa disparition, le décès de Fiona est toujours aussi mystérieux et il y a beaucoup de suppositions. Les avocats estiment qu’une remise en liberté pourrait permettre à Cécile Bourgeon de retrouver plus facilement la mémoire. Ils préconisent ainsi selon le journal un contrôle judiciaire ou encore une surveillance via un bracelet électronique.

La mère de Fiona bénéficierait d’un cadre plus serein

Dans tous les cas, les avocats de Cécile Bourgeon révèlent qu’ils continuent de contester « la mise en examen supplétive pour les faits criminels ». Il faut également noter que dans l’affaire de la disparition et du décès de la petite Fiona, Cécile Bourgeon est mise en examen pour « coups mortels aggravés ». Le journal précise que cette éventuelle sortie reste une « hypothèse très improbable ». Il faudra donc attendre les prochains jours pour savoir si la demande de la mère de famille est acceptée.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

3 commentaires

  1. Qu’elle pourrisse en prison cette con’asse comme elle a laissé fiona pourrir sous-terre…

  2. Bonsoir ou bonjour. Vous devriez écrire avec un bleu encore plus clair, de
    manière à être encore moins lisible.

Réagissez !