LOADING

Type to search

Dépression : l’amitié traite le problème chez les adolescents

2 années ago
Share

La dépression touche les adolescents, les adultes et même les enfants. Pour la traiter, il suffirait de miser sur l’amitié. Grâce à ce cercle d’amis, il serait possible de résoudre le problème notamment en misant sur Facebook et les réseaux sociaux.

L'amitié pour lutter contre la dépression

L’amitié pour lutter contre la dépression / Crédit Photo : Pixabay – 873770

La dépression est un mal qui peut affecter tous les âges et les raisons sont souvent multiples. Chez les adolescents, il y a aussi des problèmes qui peuvent une source d’isolement et de désespoir. Pour réussir à la combattre, des scientifiques ont découvert que le meilleur des traitements concernait l’amitié. Les conclusions de cette étude ne sont pas si extraordinaires, car la dépression entraîne généralement un isolement. En cassant ce dernier, les amis permettent de retrouver goût à la vie et au fil du temps, l’engrenage se casse et le moral revient.

L’amitié entre les adolescents est un moyen de combattre la dépression

Dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les scientifiques se sont même penchés sur l’impact des réseaux sociaux qui ont une place extrêmement importante dans la vie des adolescents. 2000 d’entre eux ont donc été soumis à une étude. Un premier constat assez surprenant a été fait, il montre que les adolescents déprimés ne « contaminent » pas les autres adolescents qui se révèlent être une solution miracle. Ils ont tendance à les aider et à les sortir de ce cercle vicieux.

En 12 mois, une dépression peut être traitée grâce à un cercle d’amis

Avec un cercle d’amis, les personnes victimes d’une dépression ont la possibilité d’aller mieux en l’espace de six mois pour les maux les plus classiques et 12 mois pour les plus complexes. En encourageant l’amitié, c’est une méthode efficace pour lutter contre la dépression qui peut s’avérer très problématique lorsqu’elle n’est pas traitée. Cette solution ne doit pas être négligée, car il ne faut pas oublier que plusieurs centaines de millions de personnes souffrent d’une dépression et elle est parfois sévère.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *