Des automobilistes paient une amende exorbitante à cause de cet accessoire

par | 01 Mar 2024

L'usage d'une boule d'attelage sur les véhicules soulève de nombreuses questions, notamment sur la légalité de rouler avec cet accessoire sans remorque.
voiture amende

Alors que la loi semble naviguer dans un certain flou à ce sujet, les automobilistes s’interrogent sur les risques de sanctions. Asseyez-vous confortablement (ou pas), car nous allons démêler le vrai du faux concernant la réglementation des boules d’attelage et les conséquences potentielles de leur utilisation inappropriée.

La boule d’attelage : entre utilité et risque

La boule d’attelage, conçue pour tracter des remorques ou d’autres équipements, doit répondre à des normes européennes strictes pour être conforme à la réglementation. Malgré son caractère pratique, elle est souvent pointée du doigt pour les dangers qu’elle représente en cas de collision, soulevant ainsi la question de sa présence sur les véhicules sans remorque.

Que dit la loi ?

Le Code de la route, dans son article R317-23, stipule que tous les véhicules doivent être aménagés pour réduire les risques corporels en cas de collision, sans mentionner explicitement l’interdiction de la boule d’attelage. Ainsi, aucune loi n’interdit formellement de rouler avec cet accessoire, même sans remorque. Toutefois, il est conseillé de la retirer ou de la recouvrir lorsqu’elle n’est pas utilisée pour minimiser les risques.

Attention aux amendes !

Bien que l’utilisation de la boule d’attelage en elle-même ne soit pas sanctionnée, des précautions sont nécessaires. Une amende forfaitaire de 135 € peut être imposée si cet accessoire cache la plaque d’immatriculation du véhicule, compromettant ainsi la visibilité des éléments réglementaires. Il est crucial de s’assurer que la boule ou le système d’attache n’obstrue pas la vue des plaques et des feux de signalisation pour éviter de telles amendes.

caf aide sociale

caf aide sociale

L’impact sur l’assurance en cas d’accident

En cas d’accident impliquant une boule d’attelage, la question de l’indemnisation par l’assurance se pose. Si l’accessoire est installé conformément aux normes et que vous êtes victime d’une collision, votre assurance ne devrait pas vous attribuer de torts. Cependant, si vous êtes responsable d’un accrochage avec votre boule d’attelage, l’assureur pourrait invoquer une exclusion contractuelle et refuser d’indemniser le sinistre. Il est donc essentiel de vérifier les conditions spécifiques de votre contrat d’assurance auto.

La boule d’attelage reste un accessoire utile mais controversé en termes de sécurité routière. Bien qu’aucune loi n’interdise de rouler avec, la prudence est de mise pour éviter les amendes et les complications avec votre assurance en cas d’accident. Les automobilistes sont encouragés à utiliser cet équipement de manière responsable, en tenant compte des recommandations de sécurité et des exigences légales.

TAGs : Automobile

Rédigé par Alain Vernet

Je suis Iron Vernet, un rédacteur digne du personnage Iron Man, j'ai la volonté d'informer autrui avec une pointe d'humour. Forcément, la culture et les technologies sont ma passion. Je suis également un geek acharné et j'adore les figurines Pop !

Vous pourriez aimer ces contenus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This