Accueil / Actualités / Des soins décrits comme low cost dans des cabinets dentaires dénoncés par les patients

Des soins décrits comme low cost dans des cabinets dentaires dénoncés par les patients

Plusieurs cabinets dentaires ont fermé leurs portes, des patients se sont retrouvés sans soins alors qu’ils avaient payé les prestations. Une trentaine de plaintes viennent d’être déposées par les patients de l’Ile de France contre le réseau Dentexia, les personnes avaient opté pour ce genre de cabinets pour des raisons financières, tout le monde sait que se faire soigner les dents est particulièrement onéreux, les couronnes proposées  par ces dentistes étaient à des prix défiant toute concurrence, mais malheureusement le réseau Dentaxia  a fermé boutique en laissant plusieurs centaines de personnes avec des soins non faits ou non terminés.

Des patients mécontents pour des soins inutiles

Les plaintes qui ont été déposées sont pour la plus grande partie des honoraires perçus par les professionnels et dont les traitements n’ont pas été effectués alors que l’argent avait été encaissé, certaines personnes ont même évoqué un excès de zèle de la part des dentistes en pratiquant des soins qui n’étaient pas obligatoires et même plusieurs patients ont utilisé le terme de « mutilations ». Les plaintes ont été enregistrées par le conseil départemental de l’ordre des chirurgiens dentistes à Paris. Une patiente malheureuse a témoigné sur l’antenne d’Europe 1, elle a expliqué que le réseau Dentexia était parti avec tous les dossiers médicaux et que désormais elle avait un crédit à rembourser, deux dentiers provisoires, 14 dents arrachées et qu’elle ne savait pas comment la situation allait évoluer.

Le réseau Dentexia tente de s’expliquer via un avocat

Selon le quotidien 20 minutes, plusieurs personnes auraient monté un collectif d’environ d’une soixantaine de personnes toutes plus mécontentes les unes que les autres, elles ont été confrontées à des situations similaires à Marseille et à Lyon. L’agence régionale de santé (ARS) a fermé un cabinet low cost très récemment à Lyon pour motifs sanitaires. Le réseau Dentexia a voulu se défendre par le biais d’un avocat et ce dernier a mis en cause l’ordre national des chirurgiens dentistes . Selon ses propos, le réseau Dentexia était un concurrent trop gênant pour la profession, il a également souligné sur l’antenne d’Europe 1 que cela devenait « une politique de harcèlement ».

Marisol Touraine interpellée sur cette affaire de dentistes low cost

Il résulte de tout cela que de nombreuses personnes qui se sont endettées pour se faire soigner les dents ne savent plus aujourd’hui comment leur situation va évoluer en leur faveur étant donné que les soins ne sont pas terminés et que l’argent a été encaissé, des soins pouvant aller jusqu’à 12.000 euros pour se faire poser 13 implants, 20.000 euros pour 20 couronnes. L’ordre national des chirurgiens dentistes a décidé d’interpeller la ministre de la Santé, Marisol Touraine sur ce sujet grave qui ne touche pas que la capitale, mais qui est présent sur toute la France, une affaire à suivre.

Dentiste, Pixabay – jarmoluk

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !