LOADING

Type to search

Tags:

Désodorisants, désinfectants : 46 produits d’entretien sur le banc des accusés

9 mois ago
Share

Le magazine 60 millions de consommateurs dénonce les substances chimiques contenues dans tous ces produits de nettoyage. Utilisés au quotidien, ces produits qui sont censés donner une propreté à toute épreuve, une bonne odeur, un visage net, sans bactéries participent en réalité à une pollution supplémentaire de nos intérieurs qui est nocive pour la santé. Les industriels afin de rendre tous ces produits d’entretien les performants multiplient les solvants organiques, chlorés. Dans un seul de ces produits, on peut retrouver des dizaines de composés chimiques. Les études réalisées ne possèdent pas encore assez de recul pour savoir si ces substances peuvent avoir à long terme des effets neurologiques, cancérogènes. De toute évidence, en utilisant ces produits, on s’expose à des problèmes de santé, d’allergies.

Laboratoire

L’inhalation de ces composés organiques peuvent provoquer des maux de tête, des irritations des voies respiratoires

Les effets varient selon l’intensité de l’exposition, l’âge, le sexe de la personne. 60 millions de consommateurs dans une étude parue ce jeudi met directement en cause plus de 46 produits parmi les plus polluants, les sprays assainissant, les produits désodorisants, désinfectants, antibactériens de la marque Febreze, Sanytol ainsi qu’un désinfectant La Croix. Le magazine met en évidence les propos des industriels qui insistent sur le fait que leurs produits sont sains, naturels, qu’ils respirent le frais alors qu’ils ont des composés chimiques qui sont allergènes, irritants voire toxiques. On pourrait croire que des produits au savon de Marseille, au bicarbonate sont de meilleure qualité, c’est une tromperie, seulement un mélange de produits chimiques.

Le magazine tient à préciser qu’une fois de plus les marques ne jouent pas le jeu

Pour toujours plus de ventes, ils s’acharnent à développer des produits qui en fin de compte polluent notre santé. Les industriels trichent sur la composition de leurs produits, peut-être pour ne pas effrayer leurs clients. Les consommateurs que nous sommes voulons rendre notre maison parfaite, agréable à vivre, débarrasser de toutes les saletés, afin de purifier l’air que nous respirons, nous optons pour des produits dits qualitatifs, alors qu’en fait, ils ne sont qu’une source supplémentaire de pollution  dans nos intérieurs.

Les industriels se défendent en invoquant que leur secteur est très réglementé tout en rajoutant que le magazine a un parti pris certain, que toutes les allégations ne sont pas fondées. Qu’en est il du fait maison ? Nombreux sont ceux d’entre nous qui fabriquons nos propres produits nettoyants, selon un expert toxicologue, pharmacologue, des accidents domestiques sévères résultent d’un mauvais usage des produits tels le vinaigre blanc, les huiles essentielles, le bicarbonate. Pour les produits maison s’ils sont bien réalisés, dans de bons dosages, il y a sans doute moins de risque qu’avec les produits industriels qui finissent par nous empoisonner.

Laboratoire, Pixabay – felixioncool

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *