Accueil / Actualités / Détresse psychologique : des millions d’Américains sont frappés par ces troubles

Détresse psychologique : des millions d’Américains sont frappés par ces troubles

De nombreux Américains seraient atteints de détresse psychologique sévère selon une dernière étude menée par les centres de contrôle de prévention des maladies, plus de 3,4% de la population soit 8,3 millions de personnes. Pourquoi les USA sont-ils confrontés à une telle recrudescence de ce genre de troubles ? Pénurie de professionnels de santé, soins non remboursés, la crise… Les chercheurs mettent un peu en cause tous ces facteurs comme étant les responsables de cette situation inquiétante.

La dépression

Mal diagnostiquée, la détresse psychologique peut faire très vite basculer la personne dans une maladie voir un suicide

La détresse psychologique est un processus durant lequel apparaissent des signes d’anxiété, de stress, faisant suite à un ou plusieurs évènements chez une personne n’ayant pas à priori de troubles psychiatrique. Fatigue, insomnies, douleurs musculaires, migraines, difficulté de concentration, isolement, accès de colère sont les symptômes les plus récurrents. Certaines études montrent que des déséquilibres dans les neurotransmetteurs du cerveau telle que la sérotonine peuvent contribuer à l’émergence de problèmes liés au stress. Les gens anxieux ont souvent des antécédents familiaux, il existe des facteurs génétiques dans l’apparition de cette pathologie. On peut aussi ressentir la détresse psychologique après la perte d’un être cher. Bien que la dépression soit une pathologie courante, certaines personnes la considèrent comme étant une tare. Ne pas laisser ce préjugé vous empêcher de vous soigner.

Jamais une aussi grande proportion de la population Américaine n’avait souffert de détresse psychologique sévère

Selon cette étude parue en début de semaine, le pays a du mal à faire face à cette demande grandissante de soins de santé mentale. Pour mener à bien cette enquête, plus de 200.000 personnes âgées de 18 à 64 ans appartenant à toutes les ethnies ainsi qu’à tous les groupes sociaux économiques ont participé. Cette situation réduit considérablement  leur qualité de vie ainsi que leur espérance selon des propos soulignés par une chercheuse de l’université de New York principale auteur de cette enquête. Ces résultats pourraient aussi expliquer les 43.000 suicides chaque année aux Etats-Unis. L’équipe va dans une prochaine étude tenter de mettre en évidence le système de santé inadapté ainsi que le non diagnostic de détresse psychologique.

La dépression, Pixabay – BrookLorin

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Piscine

Noyades : chaque année plus de 500 Français perdent la vie, plus d’une personne sur sept ne saurait pas nager !

Ce sont les résultats d’une étude publiée en ce début de semaine dans le bulletin …

Réagissez !