Accueil / Actualités / Diabète de type 1 : voici le fonctionnement du pancréas artificiel

Diabète de type 1 : voici le fonctionnement du pancréas artificiel

Le diabète de type 1 est la forme la moins répandue de la maladie et les soins au quotidien peuvent s’avérer être complexes. Désormais, il y aurait le pancréas artificiel qui possède déjà un petit nom : le diabeloop.

Un pancréas artificiel révolutionnera les journées des diabétiques de type 1

Au vu de la description partagée, il aurait réellement la capacité de changer le quotidien de tous les malades qui subissent quotidiennement les désagréments du diabète de type 1. Les adultes ne sont pas les seuls atteints, car les enfants sont eux aussi des victimes. Récemment, nous avons appris qu’un patch connecté aurait un côté très intéressant. Il faut se piquer souvent pour connaitre son taux, mais avec ce produit, il se dévoile efficacement et sans douleur. La Science n’arrête donc pas le progrès et cette fois c’est Diabeloop qui se fait connaitre, un pancréas artificiel.

Le pancréas artificiel délivre en autonomie la bonne dose d’insuline

Le pancréas artificiel aurait la capacité de réduire le nombre de décès de 1000 tout en évitant près de 10 000 hospitalisations. Le confort serait lui aussi au rendez-vous pour le plus grand bonheur de toutes les personnes qui sont infectées par le diabète de type 1. Le fonctionnement est très simple puisque le pancréas artificiel pourra faire le travail en solitaire puisqu’il se basera uniquement sur un algorithme. Ce dernier lui permettra de déterminer avec précision le taux de glycémie et en fonction du résultat, une dose d’insuline est injectée.

Des tests avec le pancréas artificiel en CHU

C’est comme pour le patch destiné aux enfants, le confort est absolu et il est inutile de se piquer tout au long de la journée, avant/après le sport, un repas… Le système a été proposé depuis 2011 comme le mentionne le réseau CHU sur son site et les premières personnes qui ont pu le tester avaient un taux de glycémie proche de la normale alors que les patients n’étaient jamais intervenus. Pour cela, un appareil de mesure est installé au niveau du ventre et il communique avec le mobile via le Bluetooth. Le Smartphone devient un allier puisque le patient pourra avertir le pancréas artificiel qu’une activité sportive se prépare par exemple.

Le corps humain, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

2 commentaires

  1. Désolée mais le diabète de type 2 est le plus répandu. Le type 1 n’affecte que 10% des malades.

    • certes mais le diabète de type 2 est dû au mode vie et est complètement réversible en adoptant une alimentation saine et une pratique sportive. D’autre part il touche principalement les adultes. Le diabète de type 1 touche majoritairement les enfants qui n’ont rien fait pour mériter ça. Je ne comprends pas votre commentaire et sachez que la recherche s’attaque à toutes les formes de diabetes.

Réagissez !