Accueil / Actualités / Diabète : le jeûne aurait le pouvoir de limiter le développement

Diabète : le jeûne aurait le pouvoir de limiter le développement

Le jeûne complet consiste à ne boire et manger, hors mis de l’eau ainsi que du bouillon pour une période plus ou moins longue dans le but de reposer, de régénérer l’organisme. Le jeûne est une sorte de grand ménage dans le corps selon les adeptes de cette pratique. Il est privé complètement de nourriture, cela suscite de nombreuses controverses, certains médecins y voient plutôt un danger pour la santé s’il est suivi sans l’aval d’un professionnels. C’est à la fin du XIXe siècle qu’un médecin américain a été le premier a le préconiser, en 1882, une nouvelle science voit le jour basée sur un principe naturel, le jeûne.

Diabète

Le diabète est une maladie en pleine progression

Plus d’une personne sur six en Europe et plus d’une sur quatre aux Etats-Unis sont touchées. Une étude réalisée par l’université de Californie du sud dont les résultats ont été publiés dans le journal scientifique Cell a mis en évidence que les individus ont suivi un régime très pauvre en calories afin de limiter le développement du diabète, voire de restaurer la production d’insuline. Les chercheurs ont étudié des souris diabétiques puis des cellules humaines des pancréas. Durant 5 jours par semaine, les rongeurs avaient un régime alimentaire très léger puis tous les 2 jours, ils reprenaient une alimentation normale. Les résultats ont démontré qu’il avait les même propriétés que le jeûne. Ce dernier favorise la naissance de nouvelles cellules, ralentit le vieillissement. Durant la période où le corps est en pause de nourriture, les cellules le sont également.

Peut-on renverser le diabète grâce au jeûne ?

Il est dû à un excès de sucre dans le sang. Une glycémie supérieure à 1,26g/l le matin à jeun ou supérieure à 2 g dans la journée indique un diabète. Il est devenu en quelques années une vraie épidémie qui touche plus de 422 millions de personnes dans le monde. Des études précédentes ont pu démontrer que le jeûne pouvait également réduire les risques de cancers, de maladies cardiaques ainsi que celles liées à l’âge.

L’OMS prévoit que d’ici 2040 plus de 622 millions de personnes seront diabétiques dans le monde. Le surpoids, l’obésité, le manque d’activité physique restent les principales causes du développement. Des essais vont être mis au point sur des humains, si les effets du jeûn sont vérifiés, cela pourrait devenir une solution pour lutter contre les deux formes de diabète. Ce régime très restrictif devra être suivi par un professionnel de santé afin d’éviter les éventuelles carences liées à un arrêt brutal de calories. Il est important de ne pas faire n’importe quoi, le but est de se soigner non pas d’aggraver la maladie.

Diabète, Pixabay – stevepb

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !