Accueil / Actualités / Diabétiques : un dispositif innovant qui sera beaucoup moins contraignant

Diabétiques : un dispositif innovant qui sera beaucoup moins contraignant

Des scientifiques ont mis au point un dispositif attractif pour les diabétiques, il sera moins contraignant. Les patients ne seront plus obligés de se piquer le bout du doigt pour mesurer leur taux de glycémie, ce geste est souvent perçu comme étant récurent, peu confortable. Tout le monde a du sucre dans le sang. Sans sa présence, nous ne pourrions pas vivre. Le sucre est une source d’énergie pour toutes les cellules de notre corps. Ce sont surtout le cerveau, les muscles qui ont le plus besoin de glucose pour assurer leur fonctionnement dans de bonnes conditions.

Diabète

Chez les diabétiques, après un repas, la glycémie augmente de façon anormale

L’activité physique si elle est régulière devient une très bonne chose pour ces individus, les cellules du corps apprennent à mieux utiliser le sucre, elles deviennent plus sensibles à l’insuline. Le contrôle de la glycémie est intégrée à la routine quotidienne des patients, cela permet de détecter une anomalie à temps, de prévenir ainsi les problèmes. Les autopiqueurs modernes sont presque totalement indolores. C’est actuellement la manière la plus rapide de visualiser son taux de glycémie dans le sang. Le matériel peut aisément se transporter partout où le patient se rend, cela reste tout de même assez contraignant. Ce n’est pas toujours simple de pratiquer cette opération qui reste obligatoire. Les diabétiques se demandent bien souvent quelle méthode et quel lecteur de glycémie ils doivent adopter afin que le test soit le plus précis possible. La réponse jusqu’à présent n’était pas aisée, sauf que des chercheurs ont peut être trouvé la solution idéale.

Des scientifiques se focalisent sur les larmes pour suivre le taux de glucose

Présentées au congrès de l’American Cheminal Society, les lentilles innovantes permettent de mesurer en temps réel le glucose dans les larmes même s’il est à des taux très faible. Elles sont complètement invisibles, le patient finit même par oublier leur présence. Connectées par wifi, bluetooth, les données sont directement envoyées via un smartphone, une tablette, un ordinateur. La dose d’insuline pourra alors être injectée selon les besoin du diabétique. Ce dispositif va permettre aux médecins de suivre leurs patients à distance. Les scientifiques espèrent que très vite, ils pourront communiquer une date de commercialisation de ces lentilles connectées. La vie des diabétiques va sans doute être simplifiée.

Diabète, Pixabay – stevepb

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Bourdon

Les bourdons directement menacés d’extinction par un pesticide néonicotinoïde aux propriétés neurotoxiques

Si le déclin indéniable des insectes pollinisateurs est amorcé, ce sont les bourdons qui suscitent …

Réagissez !